Noël contre la faim

Publié le 03.09.2014 • Mis à jour le 25.11.2014

Chanter pour Bouger la planète

Lauréats du concours « Chante ta Planète », cinq jeunes scouts de Bagnols-sur-Cèze passent une semaine dans le nord-est du Brésil. L’occasion de découvrir le travail de terrain de deux partenaires du CCFD-Terre Solidaire, de partager les préoccupations des jeunes brésiliens, mais aussi d’en apprécier l’accueil chaleureux.

Élodie, Estelle, Martine, Olivier et Valentin, cinq jeunes scouts de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, décident d’emprunter le chemin de Saint-Jacques de Compostelle en juillet 2013. Avec une idée bien précise en tête. « Nous avions décidé de nous arrêter une semaine pour nous occuper de l’accueil dans un gîte en donativo, (n.d.l.r. où chaque pèlerin s’acquitte de la somme qu’il veut) », explique Valentin, 17 ans. Les cinq compères accumulent plusieurs centaines d’euros. La somme est reversée au... CCFD-Terre Solidaire. « Nous voulions apporter notre contribution, même modeste, au travail de la solidarité internationale », précise Élodie, 16 ans.

Le deuxième chapitre de l’histoire, les cinq amis l’écrivent quelques mois plus tard. « Comme chaque année, les scouts doivent élaborer et réaliser un projet, indique Guillaume Pujol, Chef Scout, qui encadre depuis six ans. C’est lorsqu’ils ont choisi de faire une vidéo que nous avons appris l’existence du concours « Chante ta Planète ». »

Avec beaucoup d’implication, de conviction et de créativité, (sans oublier la mobilisation des parents et des amis), ils réalisent un clip vidéo et ils remportent la finale du concours. « Le simple fait d’aller à Paris pour enregistrer la chanson en studio, comme de vrais professionnels était déjà une belle récompense, sourit Estelle. Mais lorsque nous avons appris que nous irions au Brésil, la joie a été intense. »

16 ans, collégien et... agriculteur !

« L’objectif de ce voyage est de leur faire prendre conscience des réalités que vivent les jeunes brésiliens et de favoriser l’échange », précise Pascal Jeanne, chargé d’Éducation au développement, au sein du CCFD-Terre Solidaire. Pour y parvenir, ce dernier a élaboré un programme éclectique, en collaboration avec les responsables du Centre d’Action Sociale (Centrac) et l’ONG Assistance et Services à des projets d’Agriculture Alternative (AS-PTA), deux partenaires du CCFD-Terre Solidaire.

Dès les premiers jours, les jeunes scouts ont ainsi découvert les réalités des habitants du « Semi Arido », une région du Brésil marquée par de longues et régulières périodes de sécheresse. Les conditions de vie sont certes difficiles dans cette région. Mais elles n’empêchent pas de vivre et de travailler. Y compris lorsqu’on a... 16 ans ! C’est en tout cas le constat qu’ont pu faire les scouts en allant à la rencontre d’Alex Marques, collégien et... fermier. « Le matin, je vais au collège, a-t-il expliqué. Puis, l’après-midi, je reviens à la ferme pour aider mon père. J’en profite pour m’occuper de mon propre élevage de chèvres. Le soir, je fais mes devoirs et je me repose. Et le week-end, je sors avec des amis pour me divertir. » L’emploi du temps chargé d’Alex a provoqué l’admiration des jeunes français. Un peu de stupéfaction aussi. « Je me suis demandé comme il arrivait à faire tout ça, en entendant qu’il ne dormait que cinq heures par nuit », s’exclame Olivier, 16 ans.

Participation citoyenne et lutte contre le racisme

Travailler, étudier mais aussi s’impliquer dans la vie citoyenne et politique. Voilà en substance le sens du Séminaire « Fala Juventude » (« La jeunesse s’exprime »), auxquels Élodie, Estelle, Martine, Olivier et Valentin ont participé durant leur séjour brésilien. « Des élections générales vont se tenir le 5 octobre prochain, rappelle Marcelo, l’un des coordinateurs de ce séminaire. Or les jeunes sont le plus souvent exclus des espaces de participation citoyenne. Ils ne sont ni sollicités ni considérés par les politiques. Pourtant nous avons des choses à dire et à revendiquer. » Éducation, loisirs, sécurité, participation à l’élaboration des politiques publiques, place des jeunes dans la société... les thèmes abordés ont été nombreux. Ils ont donné lieu à des débats et à des ateliers animés, auxquels les scouts ont participé activement. Quitte à se dire que les jeunes français devraient peut-être se mobiliser davantage. Y compris contre le racisme.

C’est donc la tête remplie de souvenirs que les cinq scouts sont rentrés en France, après une semaine intense en émotions. « Nous avons été marqués par l’accueil chaleureux des brésiliens, se réjouit Estelle. Les gens sont gentils, joyeux et ça donne envie de revenir. » Dans le cadre d’un projet ? « C’est possible, sourit malicieusement Martine. Car, dans le cadre du projet que nous devrons élaborer l’an prochain en tant que compagnons, nous allons travailler sur le thème de la solidarité internationale. Alors pourquoi pas revenir au Brésil ? » Après l’avoir chantée, les cinq amis semblent prêts à consacrer encore beaucoup d’énergie pour Bouger la planète.

Jean Claude Gérez

Nos projets

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

30 septembre 2016 AS-PTA

A Rio, des potagers bios améliorent la vie des plus modestes

Depuis 1999, l’Assistance et services à des projets d’agriculture alternative (AS-PTA), partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe un (...)

S’informer

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

26 janvier 2017

Migrants, réfugiés, exilés, pour en finir avec le « délit de solidarité »

Procès d’habitants de la vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugiés. Mais aussi mesures d’intimidation, poursuites - et (...)

26 décembre 2016

Saint-Jacques-de-Compostelle : En route vers la solidarité internationale

FDM n°296

En juillet 2016, à l’invitation du CCFD-Terre Solidaire Midi-Pyrénées-Roussillon, une vingtaine de jeunes adultes ont marché pendant cinq (...)