dossier

Spécial Haïti

Publié le 4 juin 2010

La Cellule de Réflexion et d’Action Nationale (CRAN) tire la sonnette d’alarme et prend position

La Cellule de Réflexion et d’Action Nationale (CRAN) des Jésuites et de la Société Civile suit avec préoccupation les évènements de la vie sociopolitique haïtienne.

  • la dégradation accélérée des conditions de vie de la population, notamment dans l’enfer des abris provisoires
  • l’inadéquation du plan gouvernemental de reconstruction avec les besoins réels de la population
  • l’absence totale de communication et de coordination au sein du Gouvernement
  • l’insouciance scandaleuse des dirigeants et autres acteurs politiques qui sont en train d’enfoncer le pays dans la misère et le chaos, renforçant ainsi la dépendance économique et politique
  • les manifestations à répétition sans cohérence interne
  • le vote, dans des conditions douteuses, d’une Loi d’urgence de plus en plus décriée
  • un Conseil Électoral Provisoire (CEP) contesté et n’inspirant pas la confiance nécessaire à des élections crédibles ;
  • l’ingérence de plus en plus choquante de la Communauté internationale dans les affaires internes du pays. À ce carrefour difficile et décisif que traverse actuellement le pays, la CRAN tire la sonnette d’alarme sur l’urgence pour tous les secteurs de mettre les intérêts collectifs au-dessus des intérêts personnels et partisans. Les enjeux actuels du processus de reconstruction nous commandent de nous unir en vue de poser, dans le dialogue et la sérénité, les vrais problèmes du pays et de dégager un consensus sur les choix socio-économiques et politiques à faire pour le sauvetage national. Dans cette perspective, la CRAN dénonce :
    • la Loi du 15 avril 2010 sur l’État d’urgence, en raison de son caractère anticonstitutionnel et attentatoire aux libertés publiques et aux droits fondamentaux ;
    • la violation de la lettre de la Constitution du pays, en créant la possibilité de prolonger le mandat présidentiel au-delà du 7 février 2011.

La CRAN invite : Le Président de la République A rechercher activement le dialogue avec tous les secteurs politiques et les organisations de la société civile en vue de parvenir à un accord politique visant à créer un nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP) qui puisse inspirer de la confiance, élément fondamental pour la légitimité et la crédibilité des prochaines élections.

Le Gouvernement haïtien A informer la nation de sa politique économique et sociale, notamment le plan d’urgence en faveur de la population sinistrée.

1- Les acteurs politiques :

  • à faire preuve de sens de responsabilité face aux menaces qui pèsent sur la nation toute entière ;
  • à exercer leurs droits dans le respect des règles démocratiques consacrées par la Constitution de 1987.
    2- Les organisations et groupes de la société civile haïtienne :
  • à s’unir pour exiger des dirigeants d’assurer le leadership dans la gestion de la reconstruction.
    3- La Communauté internationale :
  • à être réellement solidaire du peuple haïtien, de respecter sa dignité et son droit à l’autodétermination.

Nos projets

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

11 août 2015 ANPFa

Au Népal, soutenir les populations paysannes victimes du séisme

Depuis le tremblement de terre qui a ravagé le Népal en avril 2015, le CCFD-Terre Solidaire soutient All Nepal Peasants Federation, une (...)

30 avril 2015

Aidons les Népalais touchés par le séisme

Le terrible séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril, a fait, à ce jour, plus de 5 000 morts et 10 000 blessés. Des dizaines de milliers (...)

S’informer

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

21 avril 2016

Haïti : face à la crise politique, les partenaires du CCFD-Terre Solidaire s’expriment

De retour d’Haïti à la rencontre des partenaires, Floriane Louvet, chargée de mission au CCFD-Terre Solidaire, évoque la situation du pays (...)

27 octobre 2015

A Haïti, la démocratie locale à l’épreuve

FDM n°289

Le projet Makon prend naissance en 2008 à Gros-Morne dans le nord d’Haïti. Une idée simple a priori : créer un espace de concertation (...)