Un avenir sans faim

Publié le 18.11.2009 • Mis à jour le 09.05.2016

Former les paysans pour une autre politique agricole

Au Paraguay, pays situé au cœur de l’Amérique du Sud, 1 % des propriétaires détient 77 % des terres. L’absence de volonté politique empêche l’accès des petits paysans au crédit et à la formation.

La baisse des dépenses sociales de l’Etat réduit encore leurs marges de manœuvre. Depuis plusieurs années, le pays est touché par l’extension de la monoculture du soja qui a de nombreux impacts négatifs sur l’agriculture familiale traditionnelle.

Le partenaire

La FNC (Fédération nationale paysanne) est une organisation de défense des paysans paraguayens. Elle appuie leurs revendications pour l’accès à la terre, au marché, à la santé, à l’éducation et à la participation démocratique.

Le projet

La FNC entend former 150 dirigeants d’organisations paysannes de neuf départements ruraux du pays. Elle souhaite en faire des leaders compétents pouvant intervenir sur les politiques publiques et la gestion de projets sociaux. Elle veut en faire des formateurs auprès de l’ensemble des membres de la Fédération.

Les réalisations

  •  Des modules de formation sont mis en place, sur la gestion de projet, les pratiques démocratiques, l’égalité des genres...
  • Du matériel pédagogique est conçu en appui à ces modules.
  • Des sessions de formation à l’élaboration et à la gestion de projets sont réalisées, appuyées par des visites de terrain.

Lire l’entretien avec Marcial Gómez Jiménez, secrétaire général de la FNC

Nos projets

21 août 2017 Kuchub’al

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

La communauté La Florida au Guatemala produit du chocolat, du café et de nombreux produits agricoles. Après avoir conquis leurs terres, (...)

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

S’informer

15 septembre 2017

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

15 septembre 2017

L’insécurité alimentaire dans le monde s’aggrave

La FAO, le FIDA, l’OMS, le PAM et l’UNICEF ont publié aujourd’hui « L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2017 ». (...)

19 juillet 2017

Etats Généraux de l’Alimentation : Les organisations de la société civile interpellent le président de la République sur les conditions et enjeux des débats

À l’occasion des États Généraux de l’Alimentation, 39 organisations de la société civile saluent l’initiative d’Emmanuel Macron d’ouvrir le (...)