Publié le 26 février 2009

Participation citoyenne pour les droits de l’homme, la démocratie et le développement solidaire du pays

Depuis 41 ans, CEAS, organe de la Conférence Episcopale Péruvienne, s’est mis au service des personnes et groupes vulnérables, de la défense de leurs droits humains, des leaders sociaux, des paysans menacés récemment par les accords de libre échanges, les populations urbaines et rurales affectées par la pollution et la spoliation de leurs ressources naturelles.

CEAS nourrit par ailleurs une réflexion sur la Doctrine Sociale de l’Eglise souhaitant montrer pourquoi celle-ci s’engage sur les problématiques de la démocratie, l’économie, la promotion des droits humains, la protection de l’environnement. Le processus de décentralisation actuel est une opportunité pour le pays grâce à l’ouverture de nouveaux processus participatifs, la vigilance sociale et citoyenne (budget participatif par ex.), la transparence dans l’accès à l’information et la nécessité de rendre des comptes aux électeurs, soit une des initiatives de démocratisation et de réforme de l’Etat promues par CEAS.

En 2007 les avancées en matière de transfert de compétences de l’Etat vers les régions sont notables et représentent une opportunité en matière de participation citoyenne pour les organisations locales. Dans ce cadre, la formation de responsables, des agents de la Pastorale Sociale animée par CEAS et de leaders est une nécessité pour leur permettre une participation plus efficiente dans les espaces qui leur sont ouverts ("Mesas" (Tables) de concertation, Conseils de Coordination Local et Régional, Comités de gestion). Ces personnes pourront alors développer des compétences de gestion pour le développement local, la gestion des conflits, mener des activités d’incidence politique dans les agendas publics et jouer un rôle dans la consolidation des processus d’articulation de la société civile et de l’Etat comme CONADES et COREDES, impulsés par CEAS.

Objectifs :
Les réseaux d’Eglise, les Evêques, leurs agents pastoraux et les laïcs, en coordination avec les organismes de la société civile, promeuvent activement la participation citoyenne et la défense des institutions démocratiques et le respect des droits humains, l’impulsion de processus de concertation pour le développement solidaire, la protection de l’environnement. Objectif spécifique : Promouvoir des mécanismes de participation citoyenne pour la gestion concertée des programmes sociaux transférés aux gouvernements locaux et régionaux.

Nos projets

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

S’informer

22 septembre 2016

La responsabilité des chefs d’Etat engagée après l’attaque du convoi humanitaire près d’Alep

L’attaque délibérée de lundi 19 septembre 2016 sur un convoi humanitaire apportant de l’aide essentielle pour venir en aide aux habitants (...)

12 septembre 2016

Violations des droits humains : STOP à l’impunité des multinationales !

La France et l’Union européenne doivent soutenir le traité des Nations Unies sur le respect des droits humains par les entreprises (...)

4 août 2016

Retour sur le 7ème Forum social mondial des migrations

Après Johannesburg en Afrique du Sud, en 2014, c’est à Sao Paulo, capitale économique du Brésil, qu’a eu lieu le 7ème Forum social mondial (...)