Noël contre la faim

Publié le 4 janvier 2005

Le CCFD soutient les associations locales engagées dans l’urgence et la reconstruction

Alors qu’il faudra sans doute plusieurs mois pour que les sinistrés puissent retrouver une vie autonome, le CCFD se réjouit de la solidarité déjà exprimée et appelle à maintenir l’effort de solidarité dans la durée pour soutenir l’action des associations locales, les mieux placées pour obtenir une distribution équitable et transparente de l’aide.

Dès le 26 décembre, les organisations partenaires du CCFD se sont mobilisées pour venir en aide aux victimes. Même si la plupart ne travaillent pas habituellement dans les situations d’urgence, mais plutôt sur des programmes de développement au profit de catégories de populations défavorisées, dans l’immédiat, il faut subvenir aux besoins de base de rescapés totalement démunis : l’eau potable, les vêtements, les soins, la nourriture, l’hébergement…
L’urgence prime et nos partenaires, proches des populations, naturellement en lien avec les pouvoirs publics locaux, sont actifs sur ce terrain de différentes manières en fonction de leur importance et leur nature.

• Dans l’État du Tamil Nadu, en Inde, de nombreuses organisations locales travaillent habituellement avec les populations particulièrement touchées par le tsunami : les pêcheurs et les Intouchables. Elles se sont portées à leur secours, sans considération de religion ou de caste. Les six plus importantes sont en mesure d’acheminer de l’aide et de coordonner l’intervention des nombreux intervenants locaux et internationaux.

Elles attirent déjà l’attention sur la discrimination dont les Intouchables sont victimes dans l’accès aux secours et la répartition de l’aide. Elles mettent donc en place dès maintenant des dispositifs de surveillance.

Les associations de femmes, les organisations de pêcheurs artisans aux niveaux local, national et même international sont également mobilisées.

• À Aceh, en Indonésie, zone la plus proche de l’épicentre, la situation est particulièrement dramatique. Deux de nos partenaires, basés à Java ont dépêché des équipes. Le FPUB, Forum interconfessionnel d’Ong, en particulier, a envoyé une première équipe médicale composée de spécialistes et prépare d’autres équipes à prendre rapidement la relève.

• Au Sri Lanka

L’association HDO (organisation pour le développement humain), une organisation tamoule, travaille auprès de réfugiés dans des zones peu accessibles et coordonne l’action d’autres ONG locales.

• En Thaïlande, les communautés de pêcheurs avec lesquelles travaille notre partenaire local (Yadfon), déplorent peu de victimes mais de graves dégâts matériels. Les pêcheurs sont psychologiquement traumatisées et ne veulent pas reprendre la mer.

Dans les prochains jours, passés la phase d’urgence absolue et l’état de choc dans lequel se trouvent encore les rescapés, il faudra mettre en œuvre des programmes de réhabilitation sociale, économique, psychologique, familiale. Les associations locales partenaires du CCFD envisagent cette étape dès maintenant et savent également qu’elles devront veiller à une bonne utilisation de l’aide en particulier pour :

  • orienter les fonds disponibles pour la réhabilitation en mettant en œuvre des programmes qui associent les populations victimes et leurs représentants élus, sans discrimination à l’égard des populations traditionnellement marginalisées (Intouchables, veuves, orphelins…)
  • surveiller la qualité de la distribution des aides pour éviter la corruption, la récupération à des fins partisanes, la captation par des groupes religieux, ou ethniques
  • orienter les programmes vers un développement du littoral respectueux du patrimoine environnemental à long terme, qui privilégie l’accès aux ressources (foncières et maritimes) pour les populations côtières.

Le CCFD a reçu jusqu’à présent environ 500 000 euros de dons. Il remercie chaleureusement tous ceux qui ont ainsi manifesté leur solidarité.

Des dons peuvent être adressés au

CCFD – 4 rue Jean Lantier- 75001 Paris
Virements : CCP 46 00 F
Ou par don en ligne

Nos projets

7 octobre 2016

Ouragan Matthew, solidaire avec le peuple haïtien

Alors qu’Haïti se relevait péniblement de l’impact du terrible séisme de 2010, le pays vient d’être frappé les 3 et 4 octobre 2016 par le (...)

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

11 août 2015 ANPFa

Au Népal, soutenir les populations paysannes victimes du séisme

Depuis le tremblement de terre qui a ravagé le Népal en avril 2015, le CCFD-Terre Solidaire soutient All Nepal Peasants Federation, une (...)

S’informer

29 septembre 2016

Bernard Pinaud au Timor Leste, "soutenir les paysans et la société civile"

Le Délégué général du CCFD-Terre Solidaire, Bernard Pinaud, était en mission au Timor Leste du 12 au 22 juillet 2016 pour aller à la (...)

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

10 janvier 2015

5 ans après le séisme en Haïti, le CCFD-Terre Solidaire fait le bilan de son soutien

L’appel au don lancé par le CCFD-Terre Solidaire à la suite du séisme lui a permis de réunir 2 millions d’euros pour renforcer son soutien (...)