Noël contre la faim

Publié le 26.05.2008 • Mis à jour le 19.09.2013

Aide à la gestion des conséquences des catastrophes naturelles

La République populaire de Chine est l’un des plus vieux Etats du monde et, aussi, le plus peuplé avec plus de 1,3 milliard d’habitants, malgré un contrôle strict des naissances. Par sa surface, de 9,6 millions de km2, c’est le troisième plus grand pays du monde.

Partenaire(s) : Jinde Charities

Officiellement communiste depuis 1949, la Chine pratique le libéralisme économique. D’où une croissance forte qui en a fait la deuxième puissance économique mondiale, au prix de l’exode rural, de la montée des inégalités sociales et de dommages à l’environnement.

Jinde Charities est la première ONG catholique à être reconnue en avril 2006 par les autorités politiques du pays. Jinde Charities est partenaire du CCFD-Terre Solidaire depuis dix ans. Créée en 1997 dans la province du Hebei, voisine de Pékin, par son directeur le Père Jean Baptiste Zhang, elle s’est dotée du nom de l’évêque de Xingtai, Mgr Hou Jinde, décédé en 1994.

Pour Jinde Charities, l’aide humanitaire est un axe stratégique de sa mission : contribuer à la gestion de l’aide d’urgence permet à l’Eglise catholique chinoise à la fois de rendre le service le plus élémentaire à la société et de nouer une nouvelle relation de travail avec les autorités politiques. En essayant toujours d’impliquer église locale, diocèses, prêtres, religieuses et laïcs pour qu’ils sortent de leur isolement, Jinde Charities fait ainsi reconnaître ses compétences et son professionnalisme en tant qu’acteur de la société civile et comme Eglise catholique.

Les projets

• la participation à l’organisation de l’aide aux victimes de catastrophes naturelles,
• les programmes de développement dans l’éducation et la santé,
• le développement rural,
• l’implication des églises locales, diocèses, prêtres, religieuses et laïcs dans la participation aux actions sociales, pour les sortir de leur isolement.

Les réalisations

Outre ses activités de formation au développement rural, à l’éducation et à la santé, Jinde Charities intervient dans l’aide à la gestion des conséquences des catastrophes naturelles. Elle s’appuie pour cela sur son équipe d’intervention rodée de longue date ainsi que sur les réseaux d’acteurs de la société chinoise, dont l’Eglise catholique et ses congrégations religieuses.
Jinde Charities est aussi experte dans le recueil de fonds en Chine même -auprès des paroisses catholiques- et dans la coordination des aides venues de l’étranger. L’organisation a réussi à faire reconnaître ses compétences et apprécier son caractère catholique et l’engagement de société civile volontaire par les autorités publiques et par les autres ONG.

http://www.jinde.org/

Nos projets

7 octobre 2016

Ouragan Matthew, solidaire avec le peuple haïtien

Alors qu’Haïti se relevait péniblement de l’impact du terrible séisme de 2010, le pays vient d’être frappé les 3 et 4 octobre 2016 par le (...)

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

16 septembre 2015 In Media , Justice pour tous

Chine continentale et Hong Kong : les liaisons dangereuses de deux sociétés civiles

Dans le contexte de fragilité économique de la Chine, les ONG chinoises sont plus que jamais dans le collimateur du régime de Pékin et la (...)

S’informer

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

31 mars 2016

"Tous prisonniers du système", Zeng Jinyan militante chinoise

Longtemps harcelée par les autorités chinoises, Zeng Jinyan vit aujourd’hui à Hong Kong où elle coordonne le « Chinese Independent (...)

15 février 2015

Reportage dans notre magazine Faim et Développement : Les parapluies de Hong Kong

FDM n°285

Après plus de deux mois d’occupation, les militants du Mouvement des parapluies qui réclament des élections libres, sont rentrés chez eux (...)