Noël contre la faim

Publié le 26.05.2008 • Mis à jour le 19.09.2013

Le CCFD répond à l’appel à la solidarité de son partenaire chinois

Jinde Charities, partenaire du CCFD depuis dix ans, lui demande une aide d'urgence pour les victimes du séisme dans le Sichuan.

Partenaire(s) : Jinde Charities

Le CCFD a débloqué une aide d’urgence de 20 000 euros pour soutenir l’action de Jinde Charities.
Le 12 mai dernier, un séisme a frappé la province du Sichuan dans le centre du pays. Il a occasionné la mort de 40 000 personnes, en a blessé plus de 200 000 et laissé 5 millions sans abri. C’est la catastrophe la plus meurtrière en Chine depuis vingt-deux ans.
Dès le 16 mai, un premier groupe de 45 volontaires envoyé par Jinde Charities a été réparti en divers lieux de la catastrophe par le commandement central de gestion de la catastrophe, coordonné par la Croix Rouge à Shi Fang. Parmi les volontaires, les 26 religieuses ayant leur diplôme d’infirmières ont été embauchées dans des hôpitaux ou des centres de santé, les autres se consacrant aux tâches de logistique, d’aide aux victimes, etc…

L’action de Jinde Charities
A partir du 20 mai, Jinde Charities a décidé d’installer à Chengdu un « bureau pour l’aide d’urgence » en collaboration avec les réseaux catholiques sur place.

Son objectif est triple :

  • assurer un suivi des actions,
  • centraliser l’aide reçue en Chine même des paroisses catholiques (environ 100 000 euros) et l’aide internationale (100 000 euros de Caritas Allemagne, et 50 000 euros promis par Caritas France, 10 000 € de Taizé et d’autres organismes étrangers...),
  • mettre en œuvre des interventions de reconstruction et des aides à long terme.
    Formée et permanente, son équipe d’intervention après les inondations, séismes ou sécheresses possède une longue expérience de gestion des projets d’urgence et de coordination des aides venues de l’étranger, ce qui est assez rare en Chine. Jinde Charities dispose aussi d’une capacité de recueil de fonds en Chine même où elle jouit de la confiance des paroisses catholiques.

Première ONG catholique reconnue par les autorités politiques du pays, Jinde Charities travaille depuis très longtemps dans l’aide d’urgence et la réhabilitation après les catastrophes naturelles. Il s’agit là d’un axe stratégique de sa mission, au-delà de la charité et de la solidarité envers des victimes. En effet, l’Eglise catholique chinoise sort d’une période de plus de 40 ans d’effacement et de clandestinité C’est pourquoi, la contribution et la participation dans la gestion de l’aide d’urgence permet à Jinde Charities de nouer une nouvelle relation de travail avec les autorités politiques sur la base de ses compétences et de la reconnaissance de son professionnalisme en tant qu’acteur de la société civile, et aussi comme Eglise catholique. Jinde Charities essaie toujours d’impliquer l’église locale, les diocèses, prêtres, religieuses et laïcs, pour qu’ils sortent de leur isolement pour participer dans les actions sociales pour la société chinoise.

Le CCFD-Terre solidaire s’engage aussi pour son partenaire birman

Nos projets

7 octobre 2016

Ouragan Matthew, solidaire avec le peuple haïtien

Alors qu’Haïti se relevait péniblement de l’impact du terrible séisme de 2010, le pays vient d’être frappé les 3 et 4 octobre 2016 par le (...)

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

16 septembre 2015 In Media , Justice pour tous

Chine continentale et Hong Kong : les liaisons dangereuses de deux sociétés civiles

Dans le contexte de fragilité économique de la Chine, les ONG chinoises sont plus que jamais dans le collimateur du régime de Pékin et la (...)

S’informer

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)

31 mars 2016

"Tous prisonniers du système", Zeng Jinyan militante chinoise

Longtemps harcelée par les autorités chinoises, Zeng Jinyan vit aujourd’hui à Hong Kong où elle coordonne le « Chinese Independent (...)

15 février 2015

Reportage dans notre magazine Faim et Développement : Les parapluies de Hong Kong

FDM n°285

Après plus de deux mois d’occupation, les militants du Mouvement des parapluies qui réclament des élections libres, sont rentrés chez eux (...)