Publié le 05.05.2006 • Mis à jour le 14.01.2014

Favoriser la scolarisation des enfants roms roumains installés en Ile de France

L’avenir des enfants Roms passe par l’école 

Le contexte

Entre 4000 et 5000 Roms roumains vivent en Ile de France, dont 500 enfants. Ils cumulent les difficultés : exclusion et précarité sur le plan juridique, installation sur des terrains non autorisés et dans des zones à risque, logements insalubres, etc. L’ASAV (Association pour l’accueil des voyageurs) a été créée en 1990 pour aider deux types de populations tsiganes installées en France : les Gens du voyage et les Roms roumains, qu’ils soient itinérants ou sédentarisés.

Le projet

L’ASAV entend favoriser la scolarisation des enfants Roms roumains installés en Ile de France, spécialement dans le département de Seine-Saint-Denis où 200 d’entre eux résident. Cette scolarisation se heurte à de nombreux obstacles, émanant des municipalités, des établissements scolaires et des familles elles-mêmes. Des freins d’ordre juridique interviennent également ; ils sont liés aux expulsions de terrains et aux évolutions législatives contraignantes de la demande d’asile. Deux médiateurs de l’association, parlant roumain, sont chargés d’améliorer les conditions de la scolarisation de ces enfants.

Les réalisations

Les médiateurs de l’ASAV organisent des réunions collectives avec les familles dans le but de leur faire prendre conscience du rôle de l’école et de l’intégration. Des films leur servent de support d’intervention. Ils mènent un travail de sensibilisation et de médiation avec les communes d’accueil des Roms, que ce soit auprès des élus ou auprès des services. Ils collaborent avec les enseignants affectés aux missions de soutien à la scolarisation des enfants du voyage. L’association initie des actions auprès des tribunaux administratifs en cas de refus de scolarisation.

JPEG - 5.7 ko
lien vers le site Citoyens à part entière

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

S’informer

15 septembre 2016

Insertion des Roms, ce combat est aussi le leur

294- juillet/août 2016

Les six millions de Roms constituent la plus grande minorité ethnique de l’Union européenne. Citoyens européens pour la plupart, ils (...)

9 septembre 2016

Contre les destructions prévues d’abris des migrants en France

Avec 38 autres associations, le CCFD-Terre Solidaire dénonce les nouvelles expulsions et destructions de campements qui s’annoncent dans (...)

22 août 2016

Au Mexique, la violence instrument du contrôle de la migration

FDM n°293

Raúl Vera, évêque de Saltillo au Mexique, travaille au quotidien auprès des migrants d’Amérique latine. Il dénonce avec virulence un système (...)