Noël contre la faim

Publié le 18.01.2011 • Mis à jour le 10.06.2013

Attentat contre l’Eglise copte d’Alexandrie

Si les Chrétiens d’Orient représentent une minorité, il n’en reste pas moins qu’ils sont des citoyens à part entière de leur pays.

Mots-clés :

Le récent attentat contre l’Eglise copte d’Alexandrie fait largement écho aux autres attaques menées contre des groupes confessionnels chrétiens en Irak, qui ont entrainé, en France et dans le monde entier, de nombreuses réactions d’indignation, de révolte et de solidarité à l’égard des Chrétiens d’Orient.

Le CCFD - Terre Solidaire fonde son analyse sur la vision et les actions des acteurs eux-mêmes, directement concernés, qui ne sont pas seulement des victimes. Il agit depuis plusieurs décennies dans la quasi-totalité du monde arabe (à l’exception de la Lybie et de la péninsule arabique), en soutenant à ce jour près de 80 organisations partenaires. Certaines d’entre-elles sont d’identité confessionnelle chrétienne. Toutes sont citoyennes.

Si les Chrétiens d’Orient représentent une minorité partout où ils se trouvent, il n’en reste pas moins qu’ils sont des citoyens à part entière de leur pays. Le synode des évêques du Moyen-Orient qui s’est tenu à Rome en octobre 2010 a rappelé que « Dieu veut qu’ (ils soient) chrétiens dans et pour (les) sociétés moyen-orientales » et que les Chrétiens d’Orient sont « une partie intégrante de (ces) sociétés ». Les chrétiens d’orient ont d’ailleurs largement contribué à la construction culturelle et politique de l’identité arabe.

La tendance au repli confessionnel est néanmoins observée par l’ensemble de nos partenaires dans chacun des pays de la région. Les actes terroristes menés en Irak, au Liban et plus récemment en Egypte, qui visent explicitement des populations civiles sur base communautaire, n’ont pour but que de transformer le repli en confrontation. Cela est vrai entre Musulmans et Chrétiens, mais aussi entre Musulmans sunnites et Musulmans chiites.

Les Chrétiens d’Orient partagent avec l’ensemble des populations les mêmes conditions d’insécurité physique et mentale liées à la guerre en Irak, à l’occupation des Territoires Palestiniens, à la dégradation des conditions de vie économique et sociale en Egypte et au Liban, et à l’absence de liberté civile et politique dans la plupart des pays.

Les partenaires soutenues par le CCFD-Terre solidaire, chrétiens et non chrétiens, qui œuvrent pour l’amélioration des conditions de vie des populations et l’accès aux droits et à la justice ne font aucune distinction sur base confessionnelle, et s’efforcent bien au contraire de lutter en toutes circonstances contre les divisions, en favorisant le dialogue. Face à la souffrance ressentie notamment par ses partenaires chrétiens en raison des exactions menées dans leur pays et au sein de leur communauté confessionnelle, le CCFD-Terre solidaire entend saluer leur courage et leur détermination à maintenir leur action en faveur des populations vulnérables de toutes les communautés.

Dans ce contexte, et à l’image de ses partenaires du Moyen-Orient, le CCFD-Terre solidaire, organisme d’Eglise, témoigne avant tout sa solidarité avec l’ensemble des victimes de l’injustice et dénonce avec la même vigueur l’ensemble des crimes à l’encontre de la dignité humaine.

Pierre Tainturier
Chargé de mission au CCFD-Terre Solidaire

Nos projets

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

S’informer

30 novembre 2016

Devoir de vigilance des multinationales : un pas de plus vers l’adoption définitive de la loi

Le 29 novembre 2016, les députés ont adopté en nouvelle lecture, la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

30 novembre 2016

Union européenne : l’accord sur les « minerais du conflit » conclu mais insuffisant

Les institutions européennes ont conclu, le 22 novembre 2016 à Bruxelles, les négociations relatives à une législation sur les « minerais (...)

21 octobre 2016

Traité multinationales et droits humains : le CCFD-Terre solidaire aux négociations à l’ONU

Du 24 au 28 octobre 2016, l’ONU accueillera à Genève la 2ème session de négociations vers un Traité international contraignant sur les (...)