Noël contre la faim

Publié le 15.09.2007 • Mis à jour le 06.02.2013

Aide pour les déplacés du camp de Nahr el Bared

Le 20 mai 2007, l’armée libanaise lançait une offensive contre un groupuscule islamiste radical, Fatah el Islam, retranché dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el Bared. Nahr el Bared est l’un des plus grands camps du Liban avec 31 000 habitants recensés.

L’offensive a duré plus de trois mois durant lesquels le camp a été quasiment entièrement détruit. Dès le troisième jour, les habitants du camp ont fui sans pouvoir emporter quoi que ce soit. La plupart ont trouvé refuge dans le camp voisin de Baddawi où ils ont été recueillis dans les logements exigus et les écoles où ils s’entassent à plusieurs dizaines par salle de classe quasiment sans intimité.

Le partenaire
L’association Najdeh, elle-même composée de réfugiés palestiniens, a été créé pendant l’invasion israélienne de 1982 pour répondre aux besoins d’urgences des réfugiés. À présent, elle anime des programmes sociaux et éducatifs. Elle dispose notamment de jardins d’enfants et de centres de formation.
Le centre de formation de Nahr el Bared a été en partie détruit par les bombardements. A Baddawi, elle a cessé ses activités habituelles pour se consacrer entièrement à l’assistance aux déplacés. Une vingtaine de volontaires sont venus renforcer son équipe pour la circonstance.

Les activités
Dans un premier temps, Najdeh a distribué des rations alimentaires, des couvertures, des kits sanitaires. Elle mis en place des programmes de soutien social et psychologique aux déplacés, en coordination avec les autres associations. Elle anime tous les jours des activités pour plusieurs centaines d’enfants (les petits en matinée, les plus grands en fin de journée) à la fois pour les occuper, mais aussi pour évacuer le traumatisme, repérer les situations sociales problématiques. Pour les traumatismes psychologiques les plus lourds, Najdeh propose un suivi avec une psychiatre professionnelle. 

Nos projets

7 octobre 2016

Ouragan Matthew, solidaire avec le peuple haïtien

Alors qu’Haïti se relevait péniblement de l’impact du terrible séisme de 2010, le pays vient d’être frappé les 3 et 4 octobre 2016 par le (...)

7 janvier 2016 ANPFa

Le Népal, huit mois après

En avril et mai 2015, Le Népal connait deux secousses sismiques. Des milliers de morts, des millions de sans-abris et huit mois après, (...)

1er octobre 2015 Group 484

En Serbie, Groupe 484 se mobilise pour aider les migrants

Dossier : 2015, les réfugiés en Europe

En Serbie, l’association Groupe 484, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, travaille depuis plusieurs années auprès des migrants pour leur (...)

S’informer

1er décembre 2016

L’Assemblée Générale de l’ONU doit d’urgence « s’unir pour la paix » en Syrie face à la catastrophe à Alep

Alors qu’Alep-Est pourrait tomber dans les prochains jours et est le théâtre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, plus de 220 ONG (...)

9 juin 2016

SOS Méditerranée : le bateau du dernier espoir pour les migrants

FDM n°293

Dans son numéro de juin, Faim et Développement livre le récit d’une opération de sauvetage de migrants, à bord de l’Aquarius, au large de la (...)

21 avril 2016

Séisme, solidaire avec le peuple équatorien

Le CCFD-Terre Solidaire exprime sa solidarité envers la population équatorienne ébranlée par le séisme qui a secoué le pays le 16 avril (...)