Publié le 01.01.2009 • Mis à jour le 09.05.2016

Les énergies féminines au service de la communauté

A une trentaine de kilomètres de Amman, la capitale jordanienne, le camp de Beqaa qui avait accueilli les réfugiés palestiniens en 1967 s’est élargi d’une annexe de 50 000 habitants.

Leurs besoins excèdent les capacités en services de base -santé, éduc ation- de l’UNRWA, l’agence des Nations-Unies pour l’administration des camps de réfugiés palestiniens.
En longue crise économique depuis la guerre du Golfe, la Jordanie n’a pas les moyens de s’occuper des camps de réfugiés. La vingtaine d’associations qui oeuvrent dans le camp de Beqaa réservent une petite partie de leurs activités aux femmes mais elles sont preque toutes dirigées par des hommes dont l’approche envers les femmes est caritative et émotionnelle.

Le partenaire
Beqaa est la seule association créée, en 1991, et gérée par des femmes du camp au profit direct des femmes et avec une forte ouverture sur l’extérieur. Dirigée par Najeh Abu Hadib, Beqaa veut affirmer les capacités de leadership et d’initiative des femmes pour recréer un brin d’espoir dans le contexte très dégradé de leurs conditions de vie.

Le projet
Spécifiquement, Beqaa encourage l’autonomie des femmes pour la défense de leur statut et libérer leurs énergies. Elle lutte contre la violence faite aux femmes dans la société patriarcale jordanienne et palestinienne. Enfin, elle recherche et diversifie les opportunités de promotion professionnelle et d’accès à l’emploi des femmes diplômées. L’association organise donc des sessions de sensibilisation par le biais d’ateliers d’échanges et de théâtre itinérant, tient une ligne téléphonique d’assistance aux victimes de violences.

Les réalisations
Beqaa a soutenu la création d’une coopérative dont les produits laitiers sont commercialisés directement par les femmes. Elle a accompagné des centaines de femmes au chômage ou jeunes diplômées universitaires dans la recherche de l’emploi ou d’activités génératrices de revenus : rédaction de CV, cours d’informatique, appui en langues étrangères.

Nos projets

16 mars 2016 WORD

Inde : du droit des femmes aborigènes au développement local

WORD (Women’s organization for rural developpement), soutenu par le CCFD-Terre solidaire, est une ONG initiée par des femmes pour le (...)

22 décembre 2015 GRDR

La parité, un défi pour la démocratie locale au Mali

Dans la région de Kayes au Mali, les femmes sont peu représentées dans les instances politiques locales, que ce soit au niveau régional, (...)

1er octobre 2015 Violaine Plagnol

Colombie : Machisme et conflit, la spirale infernale

FDM n°288

Si des avancées législatives significatives ont été conquises en Colombie pour les droits des femmes, ces dernières sont encore victimes de (...)

S’informer

28 juin 2016

Défendons les défenseurs des droits de l’homme en Israël

Les ONG israéliennes militant pour la paix et pour les droits de l’homme se trouvent en ce moment menacées dans leur existence. Suivant (...)

27 mai 2016

Palestine/Israël : appel européen à soutenir le droit au boycott

Pour défendre la droit au boycott des produits des colonies israéliennes et dire stop à la criminalisation du mouvement Boycott (...)

22 avril 2016

Dans quelles conditions travaillent les ouvrières du textile au Cambodge ?

FDM n°292

United Sisterhood est une alliance de quatre ONG cambodgiennes intervenant dans des domaines aussi différents que l’industrie du textile, (...)