Noël contre la faim

Publié le 17.09.2013 • Mis à jour le 17.10.2013

Syrie

La Syrie vit actuellement une période tragique, dans laquelle le CCFD-Terre Solidaire tente d’accompagner au mieux ses partenaires de longue date et de renforcer en parallèle ses liens avec des acteurs de solidarité présents sur place ou dans les Etats voisins afin de soulager les souffrances de la population et d’imaginer un avenir pour le pays.

Mots-clés :

Une réponse radicale à des aspirations populaires
Dès le début de la révolte en Syrie en mars 2011, la répression est d’une extrême violence : héritier d’un régime dictatorial, le président Assad ne montre aucune volonté de négocier avec des manifestants pourtant pacifiques. Cette réponse radicale va largement contribuer à la militarisation de la révolte et à la transformation de cette crise politique en conflit armé. Dans ce contexte, des militaires ayant fait défection annoncent ainsi en juillet 2011 la formation de l’Armée Syrienne Libre. L’opposition cherche également à se structurer sur le plan politique avec la création du Conseil national syrien en 2011 puis la Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution en 2012. Elle reste malgré tout assez faible, notamment du fait de sa dispersion et de son peu d’expérience.

L’engrenage de la violence
Depuis 2012, le conflit armé s’est intensifié, le régime allant toujours plus loin dans l’escalade de violence en instrumentalisant les peurs des minorités et encourageant les dérives vers une guerre civile. En face, sous l’effet d’ingérences étrangères liées à des mouvements islamistes, une partie de la rébellion armée se radicalise, ce qui participe à fragmenter l’opposition mais aussi à semer le trouble parmi la population civile. A cette complexité interne s’ajoutent des enjeux régionaux qui dépassent la seule crise syrienne, telles que le retour de la Russie, l’avenir de l’Iran, ou les rivalités chiites-sunnites, ce qui participe à renforcer les divisions et l’impuissance de la communauté internationale.

Le peuple syrien pris en otage
Le peuple syrien apparait en effet comme l’otage de cette crise. Outre l’usage d’armes chimiques contre les civils, c’est bien à une souffrance au quotidien que les Syriens font face depuis plus de deux ans. En septembre 2013, on décompte 100.000 morts, dont environ deux tiers de civils. Plus de 7 millions de personnes sont affectées par la crise et auraient besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Plus de 4 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays du fait des combats et l’afflux de réfugiés dans les pays voisins a atteint 2 millions de réfugiés, plus de la moitié étant des enfants. Malgré tout, des groupes de solidarité s’organisent sur le terrain, seuls ou en lien avec des organisations internationales, pour survivre et rester de debout. Nous tentons d’être à leurs côtés dans ce drame.

Notre partenariat

Le travail de nos partenaires et alliés auprès des Syriens s’ancre autour de plusieurs préoccupations :

  • Aide humanitaire pour répondre à la détresse du peuple syrien, en soutenant des acteurs humanitaires régionaux et des groupes locaux de solidarité spontanée, ainsi comme nos partenaires de longue date qui participent à l’accueil des familles déplacées et victimes du conflit.
  • Prise en compte des implications régionales, en particulier au Liban avec l’appui aux réfugiés, l’apaisement de tensions sociales et confessionnelles, grâce à des partenaires libanais et à des initiatives créées par les réfugiés syriens eux-mêmes.
  • Un élan entre ici et là-bas pour défendre un les victimes du conflit et les aspirations d’un peuple, via des actions de sensibilisation qui redonnent un visage humain à ceux qui vivent cette crise (concours « 1001 cartes pour les enfants de Syrie »).
  • Valorisation du dialogue interculturel et interconfessionnel, via des projets portant un message œcuménique.
  • Défense des droits de l’homme, parce qu’il n’y aura pas de paix sans justice, en lien avec des groupes locaux et des ONG internationales spécialisées.
  • Plaidoyer auprès du gouvernement français pour défendre l’accès au droit d’asile des réfugiés syriens.

Quelques chiffres (avant la guerre)
Population : 20,4 millions d’habitants
Indice de développement humain (2009) : 0,742 ; 107e rang mondial
PIB : 59,1 Mds USD
PIB par habitant : 2.892 USD
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : agriculture : 21,4% ; industrie : 26,1 % ; services : 52,5%
Langue officielle : arabe
Langues courantes : arabe, kurde
Espérance de vie : 75 ans
Indice de fécondité : 2,85 enfants par femme
Taux d’alphabétisation : 83,4%
Taux de chômage (au sens du BIT) : 8,4%

Composition confessionnelle : Les Syriens sont à 74% sunnites. Les chiites se partagent entre alaouites à 12%, ismaéliens à 1 %, les druzes représentant 3%. Les chrétiens constitueraient entre 8 et 10%, la plus grande communauté chrétienne appartenant à l’Église grecque orthodoxe.

Nos projets

14 septembre 2015

Soutenir les Syriens sur place et dans les pays voisins

Dossier : 2015, les réfugiés en Europe

Alors que le conflit est entré dans sa cinquième année, la situation humanitaire à l’intérieur de la Syrie, comme celle des millions de (...)

9 juillet 2015 Anne-Isabelle Barthélémy

Accueil des réfugiés syriens : Revivre après l’exil

FDM n°287

L’association franco-syrienne Revivre, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, accueille les demandeurs d’asile syriens à Paris. Elle les (...)

25 octobre 2013 Codssy

CODSSY Une grande chaîne de solidarité pour promouvoir l’entraide entre Syriens

CODSSY, le Collectif du Développement et du Secours Syrien, est basé à Paris et regroupe plusieurs associations de France, de Syrie et des (...)

S’informer

1er décembre 2016

Alep : L’ONU doit d’urgence « s’unir pour la paix »

Alors qu’Alep-Est en Syrie pourrait tomber dans les prochains jours et est le théâtre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, plus de (...)

17 octobre 2016

Syrie : Sana Yazigi, la mémoire vivante de la révolution

295- Septembre/Octobre 2016

Animée par la conviction profonde qu’il faut préserver la mémoire, Sana Yazigi a créé un site internet unique en son genre. À la fois (...)

22 septembre 2016

La responsabilité des chefs d’Etat engagée après l’attaque du convoi humanitaire près d’Alep

L’attaque délibérée de lundi 19 septembre 2016 sur un convoi humanitaire apportant de l’aide essentielle pour venir en aide aux habitants (...)