Noël contre la faim

Publié le 22 octobre 2012

Guy Aurenche et François Soulage : Le pari de la fraternité

« Aidons l’argent à quitter les paradis fiscaux ! »
« Le vivre ensemble c’est bien sauf à huit dans une même pièce. »

Ces slogans du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD-Terre Solidaire) et du Secours Catholique bousculent l’idée qu’on peut se faire de l’action des associations chrétiennes.

Comment travaillent ces deux associations ? Pourquoi investissent‐elles le champ de l’action en direction des politiques ?...

Interrogés par Aimé Savard, Guy Aurenche et François Soulage, respectivement président du CCFD‐Terre Solidaire et du Secours Catholique, racontent l’aventure de leurs associations dont les modalités d’action sont à la fois différentes et complémentaires. La présence auprès des plus vulnérables, la prise en compte de leur parole et le nécessaire combat pour la justice, bien loin de s’opposer, se rejoignent dans le service du frère inscrit dans l’Évangile. Cette dynamique inspire Diaconia, une démarche qui invite les communautés chrétiennes à découvrir que le service de la fraternité n’est pas l’appendice, mais le coeur de leur foi. Avec les dizaines de milliers de membres de leurs associations, Guy Aurenche et François Soulage témoignent de l’espérance dans un à‐venir commun pour tous les habitants de la planète. Par passion. Par amour de la vie.

Les auteurs

JPEG - 18 ko

Avocat, Guy Aurenche s’est très tôt investi dans la défense des droits de l’Homme en présidant l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), puis la fédération internationale liée à ce mouvement. Il a été membre de la Commission Justice et Paix (Église catholique de France) et il est président du CCFD‐Terre Solidaire depuis 2009.
Économiste, François Soulage s’est engagé dans l’économie sociale. De 1989 à 1992, il a été délégué interministériel de ce secteur dans le gouvernement de Michel Rocard. Engagé au sein de l’Église catholique du diocèse de Nanterre, François Soulage a été élu président du Secours Catholique en 2008.
Aimé Savard est journaliste. Il a été rédacteur en chef de l’hebdomadaire La Vie.

A paraître le 25 octobre 2012
Le pari de la fraternité
Guy AURENCHE et François SOULAGE
22 € - 240 p. Aux éditions de l’Atelier

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

Nos rapports

PDF

Rapport d'activité 2015 {PDF}