Un avenir sans faim

Publié le 22 mars 2011

La population japonaise durement éprouvée.

Paris, le 22 mars 2011

L’ensemble du CCFD-Terre Solidaire : son réseau de 15 000 bénévoles, les mouvements et services d’Eglise de sa collégialité, ses instances associatives et son équipe de salariés exprime sa solidarité avec la population japonaise durement éprouvée.

Les Japonais font face avec courage à une triple catastrophe : tremblement de terre, tsunami, catastrophe nucléaire.

Nous leur exprimons nos condoléances pour tous les morts et leur transmettons notre fraternelle solidarité.

Guy Aurenche et Bernard Pinaud
Président et Délégué général du CCFD-Terre Solidaire

Nos projets

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

2 juin 2017

En Palestine, soigner une société traumatisée

Cinquante ans après la conquête par Israël de la Cisjordanie, de Jérusalem Est et de la Bande de Gaza, et près d’un quart de siècle après (...)

26 avril 2017

Crise alimentaire au Burundi, les partenaires se mobilisent

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire attirent notre attention sur la situation d’un nombre croissant de Burundais confrontés à une (...)

S’informer

22 juin 2017

Remaniement ministériel : la confusion persiste sur la place accordée à la solidarité internationale

Après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement français, mercredi 21 juin, le CCFD-Terre Solidaire, première ONG française de (...)

20 juin 2017

Climat : la feuille de route du gouvernement sera-t-elle à la hauteur des ambitions affichées ?

Le Réseau Action Climat et ses associations membres appellent le Président de la République à concrétiser sa volonté d’aller plus loin et (...)

19 juin 2017

Procès Obiang : Retour sur l’affaire des "Biens mal acquis"

Le fils du président guinéen, l’Equato-Guinéen Teodorin Obiang, doit être jugé à Paris du 19 juin au 6 juillet 2017 dans le premier procès des (...)

Nos rapports

PDF