Un avenir sans faim

Publié le 28 septembre 2016

La chronique hebdomadaire de Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire

Chaque samedi à 8h10 sur radio RCF, Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire, mais aussi avocate et professeure spécialiste à la fois du droit international et de la pensée sociale de l’Eglise, livre son regard sur l’actualité

Mots-clés :

Retrouvez toutes les chroniques de la présidente du CCFD-Terre Solidaire sur RCF

La joie de Pâques, Christ est ressuscité !

Cher.e.s ami.e.s,

Comme beaucoup d’entre vous le savent, Pâques signifie passage.
Dieu a libéré son peuple en lui faisant traverser la Mer Rouge conduit par Moïse : il est passé de l’esclavage à la liberté.
Pour nous chrétiens, le Christ est mort et ressuscité : c’est le passage de la mort à une vie éternelle donnée et voulue par Dieu.

Croire en la Résurrection, celle de Jésus ou la nôtre, voilà qui n’est pas facile, c’est le moins que l’on puisse dire. La Résurrection est folie et scandale, dit saint Paul, mais en même temps, y croire est la plus haute des raisons. Voilà pourquoi la Résurrection est au coeur du christianisme, c’est la Bonne nouvelle par excellence.
Si le Christ est ressuscité, c’est que la mort n’est pas la fin de tout ; s’il nous entraîne dans sa Résurrection, c’est qu’une espérance est toujours possible même au moment des épreuves les plus insurmontables. Les chrétiens cherchent à témoigner que ni la mort ni la nuit n’ont le dernier mot ; ils confessent que nous sommes appelés à vivre, et à vivre debout, dans l’attitude du Ressuscité.

Les chrétiens témoignent de l’amour de Dieu pour tout homme, un amour sans condition qui les appelle à la vie. C’est cet amour, et lui seul, qui sauve le monde.
Il ne s’impose pas par la force du droit ou par des jeux politiques. Il est accueilli dans le coeur des croyants comme un feu qui embrase tout leur être et qui illumine leur conscience, leurs décisions, leurs projets. L’Evangile se répand de cette manière ; sans bruit, sans violence, sans stratégie.

La force incroyable de l’Evangile est de nous aider à penser l’homme peut-être avant tout dans sa faiblesse et sa précarité. La dépendance et la fragilité ne sont pas des défaites pour la personne humaine. Parce que sa dignité vient de plus haut ; elle vient de Dieu. Elle vient de ce qu’elle est aimée inconditionnellement. Et de ce qu’elle est capable d’aimer inconditionnellement.

Le Christ ressuscité « nous donne son regard de tendresse et de compassion envers les affamés et les assoiffés, les étrangers et les prisonniers, les marginaux et les exclus, les victimes des abus et de la violence ». (Pape François, Pâques 2016).

En ce temps de campagne électorale, veillons à garder les plus faibles et les plus pauvres, notamment les étrangers, ceux qui sont ici, les migrants, les exilés, comme ceux qui sont loin, à l’image des partenaires du CCFD-Terre Solidaire, au coeur de toute orientation politique. Toute personne mérite notre solidarité.

« Face aux gouffres spirituels et moraux de l’humanité, face aux vides qui s’ouvrent dans les coeurs et qui provoquent la haine et la mort, seule une miséricorde infinie peut nous donner le salut. Seul Dieu peut remplir de son amour ces vides, ces abîmes, et nous permettre de ne pas nous écrouler, mais de continuer à marcher ensemble vers la Terre de la liberté et de la vie », nous dit le Pape François (à Pâques 2016).

Nous sommes faits pour la vie ! A tous ceux qui, dans nos sociétés, ont perdu toute espérance et le goût de vivre, qui pensent ne pas avoir d’avenir, voici le message de Pâques : « Voici que je fais toutes choses nouvelles… A celui qui a soif, moi, je donnerai l’eau de la source de vie, gratuitement » (Ap 21, 5-6).
Belle fête de Pâques à toutes et tous !

Nos projets

19 avril 2017

La famine frappe le Soudan du Sud en pleine guerre civile

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Le 20 février 2017, l’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud. Moissons incendiées, champs désertés et routes coupées : la situation ne (...)

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

S’informer

20 avril 2017

8ème Forum social pan amazonien : "Nous sommes la forêt"

Du 28 avril au 1er mai 2017 aura lieu la 8ème édition du Forum social pan amazonien. Y participeront plusieurs partenaires du CCFD-Terre (...)

20 avril 2017

J’étais étranger et vous m’avez accueilli

298 Mars-Avril

La campagne électorale est surprenante et déroutante. Des hommes et des femmes politiques, ayant occupé des responsabilités (...)

19 avril 2017

Victimes de la sécheresse et de Boko Haram, les éleveurs du lac Tchad appellent à la solidarité

Dossier : La faim guette les populations fragilisées par les crises politiques en Afrique

Dans un environnement déjà fortement fragilisé par la sécheresse, les populations de la région du Lac Tchad sont soumises aux violences et (...)

Nos rapports