Publié le 13 février 2013

Les temps forts de la campagne

Partie prenante de la démarche Diaconia, lancée par l’Eglise en France, le CCFD-Terre Solidaire a choisi de mettre en valeur le lien entre célébration eucharistique et diaconie (service du frère).

Mots-clés :

Il propose en particulier une réflexion spirituelle autour du lavement des pieds et invite à se tourner résolument vers les populations des pays du Sud, notamment à travers la rencontre et le partage avec les 40 porteurs de projets de développement invités à venir témoigner dans les diocèses de France.

13 février 2013 > mercredi des Cendres - ouverture du Carême
Les bénévoles et les salariés CCFD-Terre Solidaire participent à l’animation de la campagne de Carême dans les communautés chrétiennes.

Destinée à tous les chrétiens et aux personnes responsables en pastorales chargées de préparer la liturgie ou d’organiser des temps de prière, la brochure « Vivre le Carême 2013 » donne de nombreuses pistes pour animer ce temps afin de témoigner de la vitalité du Carême et de rendre sensible la nécessité d’un partage avec les acteurs de développement engagés aux quatre coins du monde.

Du 9 mars au 24 mars, près de 40 porteurs de projets de développement venus de 24 pays*, sont invités par les bénévoles des délégations diocésaines dans toutes les régions de France. Ils seront à Paris du 6 au 8 mars pour des journées d’accueil et de rencontres notamment avec la presse avant de se rendre dans les régions pour participer à la campagne de Carême. Contribution du CCFD-Terre Solidaire à la démarche Diaconia, leur présence permettra de vivre concrètement la rencontre et l’échange avec nos frères les plus lointains.

(*Bénin, Birmanie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burundi, Cambodge, Cameroun, Colombie, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Guatemala, Inde, Indonésie, Laos, Liban, Madagascar, Mali, Philippines, RDCongo, Sri Lanka, Roumanie, Thaïlande, Sahel, Togo.)

Cette année, le CCFD-Terre Solidaire accueille Monseigneur François-Xavier Maroy, archevêque de Bukavu en République démocratique du Congo, qui est confronté aux rebellions armées et au pillage des ressources naturelles de son pays. Monseigneur Maroy, connu pour son engagement et son franc-parler, encadre le travail des Commissions « Justice et Paix » et « Ressources naturelles », soutenues par le CCFD-Terre Solidaire.

Dimanche 17 mars : 5e dimanche de Carême
Signe d’une fraternité vivante qui nous rend solidaire des populations vulnérables, elle apporte un soutien financier indispensable aux actions de ces « entrepreneurs qui changent le monde » au service des plus pauvres. Essentielle pour financer chaque année plus de 450 projets de développement dans 60 pays, la collecte de partage se déroule dans les communautés chrétiennes grâce à l’action des équipes de bénévoles.

Cette année, la collecte du 5e dimanche dans les paroisses s’accompagne d’une collecte nationale le samedi 16 et le dimanche 17 mars 2013 dans toute la France. Les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire feront découvrir les réussites des partenaires du Sud du CCFD-Terre Solidaire à travers la campagne « Il n’y a pas de petites réussites ». Les visages de deux responsables d’associations paysannes sur les affiches sont Gracita Osias en Haïti et Henri Saragih en Indonésie. Ils incarnent les avancées obtenues par le travail assidu de centaines d’acteurs de développement soutenus par le CCFD-Terre Solidaire à travers le monde. Ces projets, modestes au départ, ont pris de l’ampleur et permettent aujourd’hui à des milliers de familles de vivre de leur travail.

Samedi 23 mars, près de 20 000 jeunes de 11 à 18 ans se mobilisent autour de Bouge ta Planète, dans 200 villes en France pour sensibiliser le public à la solidarité internationale : actions de rue, défilés récup, flash mob, repas solidaires, défis sportifs sponsorisés, pièces de théâtre, grands jeux d’extérieurs… Cette année, lancement du concours Chante ta planète : sur une musique cédée gracieusement par le groupe Twin Twin, parrains de l’opération, des dizaines de groupes de jeunes ont écrit les paroles d’une chanson sur le thème de la solidarité internationale puis se sont filmés à l’aide de leur téléphone portable ou d’une webcam. Un jury et le public vont élire les gagnants.

Tout au long du Carême, le CCFD-Terre Solidaire propose une démarche spirituelle autour d’un visuel du lavement des pieds. A partir d’une gouache - déclinée sous forme d’une tenture de 1m sur 1,50m -, réalisée par sœur Marie Boniface, bénédictine de Sainte Bathilde (1919-2012) pour la catéchèse des « Montagnards » au Vietnam, on interroge notre relation à l’autre.

Aux quatre coins de la France, les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire animent la campagne de Carême pour faire vivre la solidarité internationale.

Dans le diocèse de Lille, des prêtres, des membres de mouvements et services d’Eglise, des animateurs d’aumônerie, des membres des équipes d’animation pastorale et des équipes liturgiques participent à des rencontres autour des pistes de réflexion et d’animation proposées par « Vivre le Carême ». A Templeuve, sur la paroisse des Béatitudes, 6 équipes d’animation liturgiques se relaient pour animer les célébrations des 5 clochers qui composent la paroisse.

En Haute-Saône, pour le 1er dimanche de Carême, Monseigneur Lacrampe, archevêque de Besançon, propose d’inclure la messe d’entrée en Carême dans un événement large, se déroulant sur un après-midi, autour du thème du service du frère. Les équipes diocésaines d’animation du CCFD-Terre Solidaire du Doubs et de Haute-Saône, aux côtés des mouvements et services d’Église présents sur le diocèse, animeront un temps de réflexion autour des différentes actions envers leurs frères lointains, oubliés, malades, migrants… à travers des photos, des témoignages, des prières.

A Lyon, dans la paroisse Gerland-La Guillotière, tous les vendredis de Carême, a lieu une rencontre œcuménique rassemblant une centaine de personnes des Eglises arménienne apostolique, catholique, orthodoxe hellénique, réformée, salutiste. Tous les textes choisis, Isaïe, Deutéronome, Psaumes, ainsi que les prières lues ou chantées nous permettent de nous sentir en communion fraternelle en dépit des différences de langues. Mais c’est surtout la prière du Notre Père, récitée en unissant nos mains, qui constitue le fil rouge de nos rencontres. Celles-ci se terminent par le partage de pain, de pommes et d’eau.

Dans le Puy de Dôme, à Saint-Jacques de Clermont, la messe du 5e dimanche de carême prendra la forme d’une fête de la fraternité. Tout le doyenné et les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire de la région se réuniront autour des trois partenaires du Sud invités à témoigner dans la région du 9 au 24 mars. Cosme Capistano da Silva, représentant de la Commission pastorale de la terre au Brésil, Florence Ntererwa Furaha, responsable de la Commission épiscopale pour les ressources naturelles en RDCongo, et Khamsouane Sisouvong, directeur de l’Association de soutien au développement de la société paysanne au Laos. Lors de cette messe, la présence des trois responsables d’associations venus d’Amérique latine, Afrique et Asie témoignera de l’ouverture de l’Eglise à l’universel.

Dans deux doyennés en Charente

Le bénévoles du CCFD-Terre Solidaire, avec les mouvements présents sur les doyennés, vont décliner la démarche Diaconia sur le thème de la fraternité, thème de la pastorale de leur évêque, en faisant le lien entre Parole de Dieu, célébration et place du frère. En travaillant sur le thème du lavement des pieds ils ont été très interpellés par le geste du Christ qui se fait serviteur. Au cours du Carême, ils proposeront de méditer sur la double démarche d’humilité que cela implique : comment faire pour ne pas mettre l’autre dans une situation d’infériorité et à l’inverse, est-ce si facile d’accepter le service de l’autre, savons-nous recevoir ? Comment vivre au mieux la démarche de solidarité, ici ou là-bas ?

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

S’informer

28 septembre 2016

La Colombie vers une paix durable

C’est avec une grande joie que le Groupe de Travail de Caritas Internationalis sur la Colombie (GTC) et l’alliance internationale (...)

27 septembre 2016

Loi Sapin 2 : la dernière chance pour mettre fin à l’opacité

Le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, ou « Loi Sapin 2 », (...)

22 septembre 2016

La responsabilité des chefs d’Etat engagée après l’attaque du convoi humanitaire près d’Alep

L’attaque délibérée de lundi 19 septembre 2016 sur un convoi humanitaire apportant de l’aide essentielle pour venir en aide aux habitants (...)

Nos rapports

PDF

Rapport d'activité 2015 {PDF}

Rapport financier 2015 {PDF}