Un avenir sans faim

Publié le 22 février 2011

50 ans déjà, 50 ans seulement

Deux événements de lancement du cinquantenaire CCFD-Terre Solidaire ont eu lieu les 5 et 6 mars, à la Basilique Saint-Denis, puis une célébration solennelle à Notre-Dame de Paris. Pendant un an, le CCFD-Terre Solidaire invite le public, à travers des événements nationaux, régionaux et diocésains à découvrir les expériences et les propositions qui font de lui un acteur clé de la solidarité internationale.

Paris, le 22 février 2011

Pour fêter son anniversaire, le CCFD-Terre Solidaire a fait résolument le choix de célébrer le parcours accompli avec l’ensemble de ses composantes. Les partenaires du Sud, qui dans des situations de pauvreté les plus dures, ont inventé et mis collectivement en œuvre des actions concrètes pour leur propre développement. Le réseau de bénévoles, mobilisé tout au long de l’année pour rendre nos concitoyens davantage acteurs de solidarité internationale. La collégialité de mouvements et service d’Église, à l’origine de sa création, qui décide des grandes orientations de l’association.

Célébrer l’espérance. 50 ans après l’appel de la FAO, et l’engagement de milliers d’hommes et de femmes dans la lutte contre la pauvreté, la faim est toujours au coeur de nos sociétés et la barre du milliard d‘humains victimes de malnutrition a été franchie en 2009. Mais nous faisons le choix de refuser le défaitisme, de ne pas ajouter aux malheurs du monde nos regards d’impuissance. Nous choisissons de porter d’abord notre attention sur ces femmes et ces hommes, nos partenaires du Sud qui, parfois dans la fragilité, toujours dans l’imagination et le courage, jusqu’au risque de leur vie, ont contribué - et contribuent encore aujourd’hui - à créer un monde un peu moins injuste et plus fraternel.

Approfondir nos convictions et les partager. Nous voulons démontrer qu’aujourd’hui comme hier - et nous veillerons à ce qu’il en soit ainsi demain - les actions que mène le CCFD-Terre Solidaire n’ont de sens que parce qu’elles sont reliées à des convictions. Les compétences sans les convictions peuvent devenir de la technocratie asséchante. Mais les convictions sans les compétences peuvent se traduire par des actions stériles, voire contre-productives. La place des convictions est essentielle pour l’humanisation de la mondialisation. Et pour nous, la Bonne Nouvelle est message d’espérance.

Aller vers les autres. Pour le CCFD-Terre Solidaire, la célébration de ses 50 ans, représente bien plus qu’une réunion de famille. Notre association a toujours été pleinement inscrite dans la société. Cet anniversaire est donc l’occasion de rencontrer d’autres publics, de prendre le risque d’être secoué, bousculé dans ses certitudes, de confronter ses approches dans un esprit d’ouverture et de collaboration.

Les évolutions du monde nous bousculent et nous invitent à faire évoluer la pensée du développement, à nous interroger sur nos modèles de gouvernance, à faire des propositions pour un développement humain et solidaire. Inventer le monde de demain en inventant le CCFD-Terre Solidaire de demain !

Fêter 50 ans, c’est, pour le CCFD-Terre Solidaire, l’occasion de rappeler que notre engagement a toujours été fondé sur la conviction qu’un monde plus humain est toujours possible. Cette célébration n’est pas tournée vers le passé, mais vers l’avenir. Pour relever les nouveaux défis, anticiper les réponses pour construire le monde de demain de façon plus juste et plus solidaire.

Que notre anniversaire devienne « avenirversaire » !

Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire


Samedi 5 mars
Veillée œcuménique à la Basilique Saint-Denis (93) à 19h, point de convergence pour les jeunes d’Ile-de-France, elle mêlera la prière à différentes formes d’expression artistique (Glorious, slam, chorale sénégalaise ...).

Dimanche 6 mars Célébration eucharistique à Notre-Dame de Paris à 10h30, présidée par le Cardinal Vingt-Trois, président de la Conférence épiscopale française. Retransmise en direct dans le cadre de l’émission le Jour du Seigneur sur France 2, consacrée aux 50 ans du CCFD-Terre Solidaire.

 

Nos projets

21 août 2017 Kuchub’al

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

La communauté La Florida au Guatemala produit du chocolat, du café et de nombreux produits agricoles. Après avoir conquis leurs terres, (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral

Développer le pays. Si le mot d’ordre du gouvernement sri lankais parait louable, les bénéfices de cette politique restent trop souvent (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)

S’informer

23 août 2017

Les réseaux sociaux, des armes de mobilisation massive

300 - Juillet-Août

Facebook, Twitter, Instagram... En Argentine, au Brésil, comme dans toute l’Amérique latine, les réseaux sociaux sont devenus (...)

21 août 2017 Kuchub’al

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

La communauté La Florida au Guatemala produit du chocolat, du café et de nombreux produits agricoles. Après avoir conquis leurs terres, (...)

18 août 2017

Elles, ils ont fait plier Monsanto

300 - Juillet-Août

Le Burkina Faso se libère du coton Bt C’est ce qui s’appelle un revirement brutal : il y a trois ans, la variété Bt de Monsanto, (...)

Nos rapports

PDF