Un avenir sans faim

Publié le 12 juin 2013

Sidi : finance solidaire

Appuyer l’inclusion financière des populations exclues des circuits bancaires, pour leur permettre de développer leurs activités économiques. Telle est la mission de la SIDI.

Mots-clés :

La finance comme outil de développement

Filiale du CCFD-Terre Solidaire, la SIDI a été créée en 1983 pour soutenir, via ses organisations partenaires, les projets économiques, initiés localement, des petits artisans, commerçants et paysans des pays du Sud et de l’Est. Les partenaires de la SIDI proposent des services adaptés de microfinance (épargne et crédit), permettant aux populations bénéficiaires d’améliorer, diversifier et sécuriser leurs revenus. En parallèle, la SIDI soutient des organisations paysannes pour augmenter les capacités de transformation et de commercialisation de leur production agricole.

Complémentaire de celle du CCFD-Terre Solidaire, l’action de la SIDI participe donc à la construction d’un système financier au service des exclus, outil essentiel au service du développement.

Une chaine de solidarité en action depuis 30 ans

La SIDI met en œuvre une « Chaine de Solidarité pour le Financement » : grâce à la mobilisation d’épargnants et actionnaires solidaires, en France, elle peut mener durablement ses activités d’investisseur social dans les pays du Sud.

Avec un capital de 15,4 millions d’euros, porté par près de 1800 actionnaires (dont 1500 individuels), la SIDI consolide les ressources de ses partenaires par des financements adaptés et patients. D’autre part, elle renforce leurs capacités par un accompagnement technique, qui est financé par les revenus partagés du fonds « Faim & Développement » souscrit par près de 5000 épargnants solidaires.

Depuis 30 ans, cette chaine de solidarité permet de soutenir durablement plusieurs dizaines de Structures Financières de Proximité à travers le monde, et prouve ainsi que la finance peut se mettre au service du bien commun.

« Nos priorités stratégiques 2013/2016 sont : soutenir les services
financiers de proximité en milieu rural ; participer à l’émergence d’une agriculture durable et rémunératrice ; appuyer les initiatives de finance communautaire pour les exclus des circuits bancaires ; et accompagner nos partenaires dans l’amélioration de leur performance ».
Christian Schmitz, Directeur général de la SIDI

PNG - 93.8 ko
Répartition des investissements de la SIDI

92 partenaires dans 32 pays

En 2012, la SIDI a accordé à ASIENA (Burkina Faso) un prêt de 230 000 €, doublé par un autre de FEFISOL (Fonds solidaire pour l’Afrique, créé et géré par la SIDI), qui lui a permis de refinancer des Mutuelles de Solidarité (MUSO).

Ces cellules locales de finance solidaire permettent à leurs 20 000 membres (réunis en 800 groupes) d’organiser leur solidarité autour d’une caisse d’épargne/crédit autogérée.

www.sidi.fr

Nos projets

24 février 2017 SEMS (Socially Engaged Monastic Schools)

En Birmanie, une école monastique ouverte à tous les enfants

À Hlaing Tha Yar, une banlieue très pauvre de Rangoun, un moine bouddhiste a ouvert une école monastique "engagée socialement". Gratuite et (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)

23 janvier 2017 Assesoar

Au Brésil, des agriculteurs familiaux résistent depuis 50 ans à un agro-business destructeur

Alors qu’elle a fêté en 2016 son demi-siècle d’existence, l’association Assesoar, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, peut s’enorgueillir (...)

S’informer

24 mars 2017

Devoir de vigilance : le Conseil Constitutionnel valide l’essentiel de la loi

Paris, le 24 mars 2017- Le Conseil constitutionnel a rendu hier sa décision suite à la saisine dont il a fait l’objet concernant la loi (...)

20 mars 2017

La solidarité internationale absente des débats : interpellons les candidat-e-s sur Twitter

Le débat qui réunira ce soir, sur TF1, les cinq candidat-e-s pour lesquels les intentions de votes dépassent les 10 % sera un moment (...)

17 mars 2017

Accord UE-Turquie : une autre politique migratoire est possible

Face à l’échec des politiques migratoires française et européenne - qui se traduit par les milliers de morts en Mer Méditerranée et les (...)

Nos rapports