espaces
bénévole | presse | donateur
| |
Dossier Crise en Côte d’Ivoire

Engagement CCFD en Côte d’Ivoire

Publié le 28.02.2005 Mis à jour le 16.08.2012

Le CCFD compte actuellement 14 partenaires dans le pays, dont 2 réseaux,
+ 3 ou 4 ONG locales dites alliées, que nous suivons aussi, car faisant partie des réseaux et susceptibles d’entrer dans des cofinancements.

La clé d’entrée principale est le soutien aux jeunes, avec trois priorités d’action : l’insertion socioprofessionnelle, l’éducation à la paix, la lutte contre le VIH.

Les partenaires :

  • au Nord : Animation Rurale de Khorogo (ONG importante, nouveau partenaire, programme de réinsertion d’anciens combattants), Espoir-Vie à Bouaké (réinsertion des jeunes et dialogue communautaire), JAB - Jeunesse Agricole de Béoumi (coopératives de 300 jeunes paysans).
  • au Sud : AFVP/MESAD (projet assoc de jeunes avec Madi Solo), scouts, Nid, ASAPSU (santé communautaire à Abidjan, accueil déplacés à Yamoussoukro), CERAP (institut des droits de l’homme), Tshanfetho (centre de formation agricole), Arche.
  • à l’Ouest : Apdra-Ci, radio Man

Les deux réseaux :

Le FNDP, Forum National de Lutte contre la Dette et la Pauvreté :

Initié par Solange Koné, sous l’impulsion de la DEP lors d’une rencontre à Dakar, le FNDP est très actif sur le terrain du mouvement social et de la dette et nous sollicite beaucoup pour des financements/conseils/formation/mise en relation.

Sur le premier plan, le FNDP a organisé les deux premiers forums sociaux ivoiriens et travaille en lien étroit avec les mouvements sociaux ouest africains. Ils se sont rendus en délégation à Accra aux dernières négociations africaines concernant la RCI pour faire entendre la voix d’une autre société civile dite non partisane.

Sur le deuxième plan, le FNDP a tenu des ateliers pour faire remonter à la Banque Mondiale les propositions de la société civile concernant le DSRP, a organisé une formation sur la dette avec le CCFD (venue de Jean Merckeart pendant une semaine), et envisage aujourd’hui de sensibiliser plus largement la population grâce à des spots publicitaires, caravanes pour la dette etc.

Aujourd’hui le FNDP est en passe d’intégrer le groupe permanent des négociateurs sur la question ivoirienne et souhaite que le CCFD les aide à monter un réseau de soutien européen sur cette question.

Le réseau Jeunesse :

Lancé en octobre 2003 avec la quasi totalité de nos partenaires et alliés, actuellement coordonné par Madi Solo, le réseau a organisé les activités suivantes :
Des formations, longues ou courtes suivant les structures, sur la question des droits de l’homme pour tous les membres,
Un voyage d’échange vers les grands lacs, pour 3 d’entre eux.
Des prestations de services mutuelles (animation sida ou paix, soutien sur montage d’un dossier etc.)
Un projet commun de financement (sous forme de crédits) des AGR des jeunes en lien avec une institution de microcrédit.
Et en cours de montage : un projet de plaidoyer commun auprès des collectivités locales sur la question des jeunes.

Actuellement le réseau est en négociation avec le SCAC pour monter deux programmes pluriacteurs triennaux sur deux thèmes différents correspondants à deux FSP différents pour le SCAC : le premier sera sur la sortie de crise (réconciliation, éducation à la paix etc.) et le second sur l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Le montage ferait intervenir le CCFD et l’AFVP, ainsi éventuellement que d’autres bailleurs. Des lignes budgétaires seraient prévues pour prendre en compte les activités transversales des membres et donc du réseau. Deux des objectifs de ces programmes seraient de rendre les partenaires autonomes dans l’accès à des financements institutionnels et de renforcer/pérenniser le réseau.

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066