Au Timor Leste : promouvoir l’agroécologie auprès des jeunes

Publié le 10.09.2021

Marion Poirot, chargée de mission Asie du Sud-est, nous emmène au Timor Leste. Avec elle, partons à la rencontre de l’association Permatil qui œuvre à promouvoir l’agroécologie pour répondre aux nombreux défis environnementaux et économiques du pays.

Grâce à Permatil, des jardins potagers ont été installés dans les écoles © Permatil /CCFD-Terre Solidaire
Grâce à Permatil, des jardins potagers ont été installés dans les écoles © Permatil /CCFD-Terre Solidaire

Un pays confronté à de nombreux défis économiques et environnementaux

Au Timor Leste, l’économie peu diversifiée est fortement dépendante de l’exploitation des hydrocarbures. Or, ces ressources s’épuisent.

L’agriculture est très peu soutenue par les pouvoirs publics alors que 70 % de la population en dépend.

De plus, le pays est impacté par les effets du dérèglement climatique et de la déforestation qui exacerbent les sécheresses et les précipitations violentes.

Permatil se mobilise pour promouvoir l’agroécologie

Pour répondre à ces enjeux économiques et environnementaux, l’association Permatil, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, s’engage depuis plus de vingt ans à prendre soin de la Terre, des personnes et du futur grâce à une action multidimensionnelle.

L’association se mobilise pour aller à la rencontre des communautés paysannes et les former à l’agroécologie en adaptant les principes de la permaculture à leurs savoirs traditionnels.

Face à une population majoritairement âgée de moins de 35 ans, l’association renforce l’éducation des plus jeune à l’agroécologie en milieu scolaire.

De nombreux progrès

Grâce à l’action de Permatil, le Timor Leste est le premier pays du monde à adopter une loi intégrant : la permaculture dans les programmes scolaires et la mise en place de jardins potagers dans les écoles.

L’association œuvre également à la protection, à la conservation et à la réhabilitation des sources d’eau : un enjeu crucial pour le pays.

Les effets positifs de ces actions sont notables : elles ont permis une augmentation des disponibilités en eau en saison sèche et une diminution des risques d’inondations et de glissements de terrain en saison de pluie.

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066