Brésil : défendre le droit à la terre des paysans et paysannes (Podcast)

Publié le 23.04.2021

A l’occasion de la Journée Internationale des luttes paysannes, Floriane Louvet, chargée de mission Amérique Latine au CCFD Terre-Solidaire, nous parle du combat permanent que doivent mener les agriculteurs et agricultrices au Brésil pour défendre leurs droits.

Brésil : défendre le droit à la terre des paysans et paysannes (Podcast)

En supprimant les programmes d’aides à l’agriculture familiale et écologique, le président brésilien Jair Bolsonaro envoie un message très clair : place à l’agro-business. Ce choix et soutien assumé aura bien sûr un lourd impact sur l’environnement, mais pas uniquement.

Les premières conséquences sont déjà bien présentes puisqu’on compte désormais 19 millions de personnes qui souffrent de la faim au Brésil.

Ce n’est pas tout, son discours qui tend à légitimer et à inciter à la violence sur les territoires a aussi eu de terribles répercussions. En effet, l’année dernière, les invasions de territoires des communautés paysannes et indigènes ont augmenté de 1880%.

Dans ce contexte de plus en plus compliqué, l’action de notre partenaire le Mouvement des Sans Terre est primordiale.

Découvrez l’histoire de Liu, figure du Mouvement des Sans Terre au Brésil.

Cette association, qui regroupe 350 000 familles, milite pour que les familles paysannes ne possédant pas de terre puissent disposer de terrains pour pouvoir cultiver.

Le Mouvement des Sans Terre aide également les paysans et paysannes à s’organiser, à se former, et à se mobiliser ensemble pour avoir plus d’impact sur les décisions publiques.

Lire aussi : Au Brésil, la solidarité du Mouvement des Sans Terre face à la crise alimentaire.

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066