En Colombie : protéger les communautés d’Amazonie de la compensation carbone (Podcast)

Publié le 14.10.2021 Mis à jour le 19.10.2021

Dans l’Amazonie colombienne, la compensation carbone fragilise les populations et l’environnement. Avec Martin Willaume, chargé de mission Amérique Latine, découvrons l’action de l’association, Censat Agua Viva, qui lutte contre les impacts de cette fausse solution climatique.

Censat Agua Viva © Damien Cousin / CCFD-Terre Solidaire
Censat Agua Viva © Damien Cousin / CCFD-Terre Solidaire

La compensation carbone : une nouvelle menace en Colombie

L’Amazonie colombienne est en proie à de nombreuses menaces pour les droits humains et l’environnement.

Cinq ans après la signature de l’Accord de Paix, la violence est toujours omniprésente. Pour la deuxième année consécutive, la Colombie détient le triste record du nombre d’assassinats de défenseurs de l’environnement : 65 en 2020.

La déforestation est toujours une problématique environnementale majeure en raison des élevages intensifs, des monocultures ou de l’exploitation du pétrole et des minerais.

A ces deux menaces, s’ajoutent celle de la compensation carbone : une fausse solution aux multiples conséquences pour les populations et la biodiversité.

Des entreprises rachètent aux communautés locales leurs terres pour les sanctuariser et les transformer en puits de carbone. En conséquence, les populations ne peuvent plus chasser ou pratiquer leur agriculture et sont contraintes de quitter leurs terres.

Censat Agua Viva se mobilise pour protéger les populations et l’environnement

Notre partenaire, Censat Agua Viva, agit à plusieurs niveaux pour protéger l’environnement et les droits humains de ce fléau.

Premièrement, l’association mène un travail de recherche pour informer et dénoncer les impacts de cette prétendue « économie verte » sur les populations locales et l’environnement.

Deuxièmement, elle vise à alerter l’opinion publique et les instances politiques pour faire changer les lois et protéger l’Amazonie.

Enfin, l’association accompagne les communautés amazoniennes victimes de ces contrats et informe celles qui s’apprêtent à les signer pour les éclairer dans leur choix.

L’action de Censat Agua Viva ne se limite pas seulement à un rôle de dénonciation. L’association vise également à travailler avec ces communautés à la recherche d’alternatives de gestion durable de la forêt grâce à des solutions comme l’agroforesterie.

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066