Face à la montée des violences et des inégalités, le Brésil résiste (Podcast)

Publié le 22.01.2021

Pour la deuxième année consécutive, la Coalition Solidarité Brésil publie son Baromètre d’alerte sur la situation des droits humains au Brésil. Floriane Louvet, chargée de mission Amérique latine au CCFD-Terre Solidaire, nous en présente les grandes lignes et nous parle de la résistance que mène la société civile brésilienne au quotidien.

Face à la montée des violences et des inégalités, le Brésil résiste (Podcast)

Deux ans après l’arrivée de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil, la Coalition Solidarité Brésil dresse le bilan.

Le pays connaît une crise sans précédent : une crise sanitaire tout d’abord, avec une gestion catastrophique de la pandémie par le gouvernement ; une crise socio-économique ensuite, avec de plus en plus de Brésiliens et Brésiliennes qui souffrent de la faim ; une crise environnementale, notamment due à la déforestation ; puis une crise politique, avec un gouvernement autoritaire qui diffuse des fausses informations et ferme tous les espaces de débat démocratique.

Face à une forte montée des violences, des violations de droits et des inégalités, la société civile brésilienne ne reste pas les bras croisés et lance un appel à la “Brésistance”. Les militants agissent à travers des manifestations spontanées, des actions de plaidoyer ou encore la mise en place d’aides humanitaires d’urgence. Ils font preuve d’un vrai dynamisme et d’une vraie force.

La Coalition Solidarité Brésil, dont le CCFD-Terre Solidaire est membre, a entendu cet appel. Elle sort son nouveau Baromètre d’alerte sur la situation des droits humains au Brésil dans le cadre de sa campagne « Le Brésil résiste. Lutter n’est pas un crime ».

Elle s’est penchée sur différentes thématiques : droits humains, environnement, droits des autochtones, droits des femmes, racisme et violences policières, et de nombreux autres sujets au cœur des préoccupations des Brésiliens et Brésiliennes.

Le constat est sans appel et tous les chiffres sont dans le rouge. En voici quelques exemples :

  • Les « invasions » de territoires des communautés paysannes, traditionnelles, et peuples autochtones ont augmenté de 1880% en un an. (Chiffre 2020)
  • 15 millions de personnes souffrent de la faim au Brésil. (Chiffre 2020)
  • D’août 2019 à juillet 2020, 11088km2 ont été déforestés en Amazonie.
  • 79,1% des personnes tuées lors d’interventions policières au Brésil étaient noires. (Chiffre 2019)

Pour Floriane Louvet, chargée de mission Amérique latine au CCFD-Terre Solidaire, « ce baromètre montre une double responsabilité : celle du gouvernement actuel, qui par ses discours incitant à la haine encourage une violence ciblée, et celle des acteurs économiques qui agissent en toute impunité sur les territoires ».

Télécharger le baromètre d’alerte sur la situation des droits humains au Brésil :

Baromètre d’alerte sur la situation des droits humains au Brésil

Lire aussi : Le Brésil mal loti par deux années de présidence Bolsonaro (France Culture)

À lire
Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066