Tristesse après l’annonce de la mort de Xavier Ricard Lanata

Publié le 08.09.2021 Mis à jour le 08.09.2021

Tristesse après l'annonce de la mort de Xavier Ricard Lanata

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la mort de Xavier Ricard Lanata emporté dimanche matin par la tumeur au cerveau contre laquelle il s’est battu de longs mois.

A la tête de la direction des partenariat internationaux du CCFD-Terre Solidaire entre 2008 et 2014, Xavier a été une personnalité lumineuse et inspirante de l’association.

Ses collègues et amis évoquent avec émotion la manière dont son appétit de vivre s’exprimait dans sa vie professionnelle, sa soif d’échanges, ses projets multiples, sa curiosité de l’humain.

Yvonne Belaunde, alors directrice de l’Institut Bartholome de Las Casas au Pérou se souvient de sa première rencontre avec lui. Encore étudiant, il faisait une thèse d’anthropologie : « Il apprenait le quechua et partait toutes les trois semaines sur son lieu de recherche, dans une communauté à 8h de camion et de marche de la ville de Cuzco, à 5200 mètres d’altitude ».

Franco-péruvien, passionné par la culture andine, il avait à cœur de partager ce qu’il avait vécu au contact de peuples souvent déconsidérés : une autre philosophie du monde, un autre rapport à la terre et à la nature, une générosité dans la relation à l’autre.

Dénonçant sans concession la destruction du monde par un capitalisme capable « de dévorer ses propres enfants », souvent en avance sur ses contemporains, il n’hésitait pas à bousculer les représentations de ses interlocuteurs et leurs réflexes de « prêts à penser ».

Boulimique de travail, porteur d’une grande ambition pour le CCFD-Terre Solidaire, Yvonne Belaunde sourit en évoquant la douzaine de chantiers qu’il avait entrepris dès sa première année de directeur : « Nous parlions des 13 travaux de Xavier, avec la définition de stratégies continentales, de stratégies par pays et territoires, la mise en place d’indicateurs d’évaluation d’impact. Il mettait au cœur de sa vision la construction de stratégies collectives, et l’analyse des mécanismes de transformation de nos sociétés. »

Bernard Pinaud, directeur général de l’association à la même époque, raconte comment Xavier à oeuvré pour intégrer les questions environnementales dans la réflexion et l’action du CCFD-Terre Solidaire : "C’est lui qui a impulsé la thématique de la Transition écologique et sociale et de l’agroécologie au CCFD-Terre Solidaire mais aussi à la SIDI (Solidarité internationale pour le développement et l’investissement) dont il était gérant."

Riche d’une culture générale impressionnante, féru de philosophie, de littérature, de théâtre, de poésie, de musique créole ou péruvienne, polyglotte, Xavier se passionnait aussi pour l’économie et la finance.

Perdant parfois ses interlocuteurs dans la profondeur d’une pensée encore inaccessible aux communs des mortels, il pouvait passer sans transition à la guitare et chanter de la chanson française pour le simple gout d’être ensemble.

Xavier Ricard a intégré l’ENA alors qu’il travaillait encore au CCFD-Terre Solidaire et a travaillé ses dernières années pour le ministère des Finances. Il venait de créer un laboratoire de recherche au CNRS.

Membre du conseil scientifique de la revue Projet, il était l’auteur de Blanche est la Terre (Seuil, 2017). En décembre, nous l’avions interviewé dans notre revue Echos du monde sur son ouvrage cosigné avec d’autres penseurs, "Retour sur terre. 35 propositions", qui donne un bon aperçu de sa pensée.
Malgré sa maladie, Xavier a encore écrit et publié en mai de cette année.

Son besoin de créer le dialogue, d’embarquer, de partager, Xavier l’a vécu jusqu’au bout en dictant à ses amis sur son lit d’hôpital un roman donnant vie à une équipe d’astrophysiciens en quête de sens et de vérité.

Depuis l’annonce de son décès de nombreux témoignages et hommages nous parviennent, qui témoignent de son rayonnement.

Guy Aurenche président du CCFD-Terre Solidaire de 2008 à 2016
Cher Xavier, au moment de ton départ quelques mots me reviennent, puisés dans les années passées ensemble, au CCFD-Terre solidaire.
Bien sûr la tristesse m’envahit, mais ce qui domine c’est bien ta présence.
Oui aujourd’hui ta présence !
Comme dans les nombreux échanges que nous avons eus, « Tu ne quittes pas la scène ! ».
Avec le sourire d’abord, discret mais contagieux. Cela s’appelle la vraie joie.
Avec le devoir tenace d’intelligence qui nous invitait non à nous sentir diminués mais à nous dépasser. Cela s‘appelle l’exigence de comprendre.
Avec un immense besoin de dialogue où la persuasion était vibrante. J’ai beaucoup parlé avec toi de tes études sur les « indiens ». Cela s’appelle la convivialité.
Et avec l’humilité fragile d’une immense soif d’apprendre et de faire changer les choses. Cela permet l’amitié solidaire.
Allez cher Xavier, tu n’as pas vraiment dis ton dernier mot ?

Josianne Gauthier, Secrétaire Générale de la CIDSE
C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Xavier. Au nom du Secrétariat et la grande famille de la CIDSE, et de tous ceux et celles d’entre nous qui ont eu le privilège de le rencontrer, nous vous présentons à vous, cher.e.s collègues du CCFD-Terre Solidaire et à la famille de Xavier, nos plus sincères condoléances.
Pour nous à la CIDSE, par sa participation dans nos multiples rencontres en tant que directeur du partenariat international du CCFD-Terre Solidaire, Xavier a été un allié, un complice, un provocateur, un guide et un ami. Il était brillant et passionné.
De nature rebelle, il n’hésitait pas à poser les questions les plus difficiles – nous invitant à nous remettre en question pour obtenir le meilleur de nous-même. Il était une personnalité très attachante avec un sens de l’humour hors pair. Nous avons reçu de nombreux témoignages émouvants de ses collègues et pairs parmi les organisations membres de la CIDSE, et plusieurs souvenirs de grands moments de fous rire partagés avec lui.
C’est dans cet esprit, nous choisissons de nous souvenir de lui dans toute sa force et son énergie vitale contagieuse. Nos pensées et nos prières vous accompagnent. Puisse-t-il reposer en paix.

Quelques messages venus d’amis du réseau CIDSE

Gilio, Canada
Last time I saw him, he was doing an internship at the EU, as part of his training to become an énarque.
We had a lot of fun together just imaging how a brilliant and strong mischievous rebel would be member of one of the most ossified, hierarchical and bureaucratic structure humanity has ever come up with.
Then, I lost track of him and now this. Xavier is one of those people who leaves a mark whoever s/he goes, no matter if s/he is there for a moment or a year…
Xavier : presente !!!
In peace and solidarity,

Denise, Belgium
For me Xavier was a singular and larger-than-life figure, who could leave no one indifferent. I always admired his intellectual engagement and fearlessness, his ability to stimulate others’ thinking and movement. I will never forget trying to convince Xavier that CIDSE’s paradigm shift approach was getting somewhere !
He had the courage of his convictions, and was brave enough to make his radical reconversion as a sage civil servant (at least in appearance !), and try changing the world from the "inside." I am sure that his legacy will continue to inspire and motivate others to carry on his efforts to bring about a new world of well-being, solidarity, and harmony with nature.
He will remain in the hearts of many people all around the world, inspired and touched by his life and work.
Peace to Xavier and deepest sympathies to his family, friends and colleagues.

Bernd, Germany
It’s so sad to lose such a wonderful, passionate and energetic colleague. There are endless memories coming up – so many rich moments we shared. I hope there is a way you or Maria or others can forward some of our condolences and memories to the family and CCFD.
My thoughts are with Xavier, his family and friends but also with you all.

Maria, Spain
It’s heartbreaking news, very very sad after a very tough and difficult illness. I will always remember the great HOP meetings we enjoyed together, the rich and in depth discussions we had, and Xavier’s energy, laughter, wisdom and ability to get us all out of our seats at times... :) !! Quite an extraordinary and talented man. I pray he now rests in peace and begins to live Eternity, and for his family too.

Jean, Belgium
I am so sorry to hear of Xavier’s passing. It is a consolation to hear he was at peace and surrounded by his dear ones at the end. I cherish memories of his dynamism, commitment, vision and sharp mind.
Please do pass on my condolences to his family if you can and share our gratitude for having had the privilege to know and work with Xavier.
Warmly,

Martin, Germany
This is indeed very sad news ! I keep Xavier very vividly in my memory as an extremely dynamic and outspoken colleague, full of power and many ideas. Not always we were of the same opinion, but he loved arguing and did it always very respectfully.
He definitely passed away much too early, may he rest in peace !

Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066