Un avenir sans faim

Publié le 11 avril 2014

Invitation : Hors saison, Hors service ? D’Alger à Damas, la culture comme force de résistance

Hors saison, hors service ? La culture comme force d’émancipation et de résistance pour la jeunesse du monde arabe

Invitation événements culturels

Ouvrez vos yeux et vos oreilles sur un monde en pleine effervescence par-delà ses présidents dinosaures, ses généraux à lunettes de soleil, ses danseuses du ventre à paillettes et ses barbus à kalachnikov !

A partir du mois d’avril et autour d’un focus sur l’actualité algérienne (élection du 17 avril), le CCFD-Terre Solidaire vous invite à une série d’événements culturels qui mettent en scène le rôle de la culture comme force d’émancipation de l’individu et de résistance civile des sociétés dans des contextes sclérosés ou conflictuels.

Ciné-Débat Algérie : 25 avril à 19h au Point Ephémère. Entrée libre et gratuite.

Comment la jeune génération se réapproprie-t-elle la parole et l’image dans le contexte social et politique actuel ? Quelle place pour les jeunes en Algérie ?

Projection de courts-métrages :

Le Manifeste des ânes de Lamine Ammar-Khodja
Un ciné-tract, une marche à travers l’histoire contemporaine de l’Algérie.

Alger moins que zéro de Lamine Ammar-Khodja
Quand la parole se libère dans un sous-sol algérois, directe et métaphorique.

El Barrani de Bouba Ramzi
Un hymne aux bannis de la société algérienne, à qui il reste le rap, l’art et l’amour.

J’ai habité l’absence deux fois de Drifa Mezenner
La mémoire des années 90, l’absence de ceux qui sont partis depuis… l’exil intérieur de ceux qui sont restés.

Fabriq Algeria, extrait du webdocumentaire de Camille Leprince
L’Algérie vue par sa nouvelle génération artistique.

Débat en présence du réalisateur Lamine Ammar-Khodja et de chercheurs et spécialistes sur la jeunesse et la création dans la région.

Soirée Expo-Concert ArabLAB : 30 avril à partir de 19h à la Bellevilloise. Entrée libre et gratuite.
Exutoire, émancipation, fête ou résistance… découvrez le bouillonnement créatif du monde arabe !
* 19h00 :
Exposition et projection : Syrie, créer dans l’urgence ; Fabriq Algeria ; No Woman, No Drive et autres histoires du Golfe ; Voix de femmes d’Egypte ; A touch of Beirut, …
Stand du CCFD-Terre Solidaire et de ses partenaires : rencontre, documentation, artisanat
* 20h00 :
Concert hip hop The Refugees of Rap (Syrie-Palestine) et Diaz de MBS (Algérie)
Performance son et image de Missy Ness & Waf (Tunisie-France)

Contact chargée de mission Maghreb-Machreq : Camille Leprince : c.leprince@ccfd-terresolidaire.org - 01 44 82 81 89 / 06 83 02 36 83
Contacts presse : Fanny Lanos – f.lanos@ccfd-terresolidaire.org - 01 44 82 80 68

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

20 octobre 2017

Birmanie : l’UE privilégie ses intérêts financiers à l’instauration de la paix

Un collectif d’organisations birmanes et européennes, dont le CCFD-Terre Solidaire, publie, le 4 octobre 2017, un rapport intitulé « (...)

20 octobre 2017

Le CCFD-Terre Solidaire engagé pour un traité Onu contre l’impunité des multinationales

« Se battre contre les injustices est dans l’ADN du CCFD-Terre Solidaire ». Carole Peychaud, chargée de plaidoyer Régulation des (...)

20 octobre 2017

Impunité des multinationales : les victimes de ProSavana au Mozambique représentées à l’Onu

Au Mozambique, des entreprises de l’agrobusiness, impliquées dans le projet ProSavana, font passer leurs intérêts avant ceux des (...)