Publié le 05.11.2017 • Mis à jour le 12.03.2018

Paradise Papers : réaction du CCFD-Terre Solidaire (communiqué)

Les Paradise Papers révèlent aujourd’hui les premiers éléments d’un nouveau scandale qui s’annonce d’une ampleur inédite sur la présence de riches particuliers et de grandes entreprises dans les paradis fiscaux.

Après les révélations des Panama Papers, des Luxleaks et de nombreux autres scandales, force est de constater que l’opacité continue à jouer un rôle central dans les stratégies pour échapper à l’impôt, mais aussi que les limites de la légalité sont sans cesse repoussées. Les grandes entreprises multinationales, en particulier, avec l’aide de cabinets de conseils et d’avocats ont développé une véritable expertise dans l’exploitation des failles du système, en jouant avec la zone grise de la loi, dans le seul but d’échapper à l’impôt.

Le CCFD-Terre Solidaire appelle à la mise en place de véritables mesures pour lutter contre ces pratiques qui privent les Etats, dans les pays riches comme dans les pays en développement, de ressources essentielles. C’est la question de l’équité fiscale qui est ouvertement posée.

Pour Lison Rehbinder, chargée de plaidoyer Financement du développement au CCFD-Terre Solidaire : « Ce travail titanesque réalisé par les journalistes de l’ICIJ met en lumière, de manière beaucoup plus claire que dans d’autres scandales, le caractère systémique et industriel des pratiques d’évasion fiscale, qui se joue des régulations et des lois. Il reste beaucoup à faire pour mettre fin à ces pratiques qui ont un impact intolérable sur les finances des Etats et sur nos services publics. Ainsi, aujourd’hui, la France perd 60 à 80 milliards d’euros par an du fait de l’évasion fiscale. Les pays en développement en perdent plus de 180 milliards. Pourtant, des solutions existent ! Il est impératif que les gouvernements affirment une volonté politique sans faille, et mettent en place de véritables mesures de transparence afin de lutter contre cette iniquité fiscale. Les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales. Nous attendons du gouvernement d’Emmanuel Macron qu’il replace la France au cœur de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales. Il s’y était engagé durant la campagne présidentielle ».

Le CCFD-Terre Solidaire appelle ainsi la France à ouvrir des enquêtes suite aux révélations des Paradise Papers et à soutenir les mesures nécessaires au niveau européen :
- une transparence fiscale complète pour les entreprises multinationales (directive « reporting pays par pays public »), afin que l’on sache si les impôts qu’elles payent correspondent à leurs activités réelles.
- la création de registres publics sur les bénéficiaires effectifs des sociétés et de tous les trusts, indispensable pour lutter contre les sociétés-écrans et les pratiques de fraude.

Contact presse : Karine Appy, 06 66 12 33 02

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)