Publié le 05.11.2017 • Mis à jour le 12.03.2018

Paradise Papers : réaction du CCFD-Terre Solidaire (communiqué)

Les Paradise Papers révèlent aujourd’hui les premiers éléments d’un nouveau scandale qui s’annonce d’une ampleur inédite sur la présence de riches particuliers et de grandes entreprises dans les paradis fiscaux.

Après les révélations des Panama Papers, des Luxleaks et de nombreux autres scandales, force est de constater que l’opacité continue à jouer un rôle central dans les stratégies pour échapper à l’impôt, mais aussi que les limites de la légalité sont sans cesse repoussées. Les grandes entreprises multinationales, en particulier, avec l’aide de cabinets de conseils et d’avocats ont développé une véritable expertise dans l’exploitation des failles du système, en jouant avec la zone grise de la loi, dans le seul but d’échapper à l’impôt.

Le CCFD-Terre Solidaire appelle à la mise en place de véritables mesures pour lutter contre ces pratiques qui privent les Etats, dans les pays riches comme dans les pays en développement, de ressources essentielles. C’est la question de l’équité fiscale qui est ouvertement posée.

Pour Lison Rehbinder, chargée de plaidoyer Financement du développement au CCFD-Terre Solidaire : « Ce travail titanesque réalisé par les journalistes de l’ICIJ met en lumière, de manière beaucoup plus claire que dans d’autres scandales, le caractère systémique et industriel des pratiques d’évasion fiscale, qui se joue des régulations et des lois. Il reste beaucoup à faire pour mettre fin à ces pratiques qui ont un impact intolérable sur les finances des Etats et sur nos services publics. Ainsi, aujourd’hui, la France perd 60 à 80 milliards d’euros par an du fait de l’évasion fiscale. Les pays en développement en perdent plus de 180 milliards. Pourtant, des solutions existent ! Il est impératif que les gouvernements affirment une volonté politique sans faille, et mettent en place de véritables mesures de transparence afin de lutter contre cette iniquité fiscale. Les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales. Nous attendons du gouvernement d’Emmanuel Macron qu’il replace la France au cœur de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales. Il s’y était engagé durant la campagne présidentielle ».

Le CCFD-Terre Solidaire appelle ainsi la France à ouvrir des enquêtes suite aux révélations des Paradise Papers et à soutenir les mesures nécessaires au niveau européen :
- une transparence fiscale complète pour les entreprises multinationales (directive « reporting pays par pays public »), afin que l’on sache si les impôts qu’elles payent correspondent à leurs activités réelles.
- la création de registres publics sur les bénéficiaires effectifs des sociétés et de tous les trusts, indispensable pour lutter contre les sociétés-écrans et les pratiques de fraude.

Contact presse : Karine Appy, 06 66 12 33 02

S’informer

22 janvier 2019

Pétition stop ISDS : merci d’avoir participé

Vous venez de signer l’Initiative européenne "Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales - Stop Impunité !" Si (...)

22 janvier 2019

Pétition : mobilisons-nous contre l’impunité des multinationales !

Alors que le sommet de Davos s’ouvre mardi 22 janvier 2019, le CCFD-Terre Solidaire lance, avec une coalition d’organisations (...)

15 janvier 2019

Elections présidentielles en RDC : "un processus électoral dévoyé et des institutions décrédibilisées" (communiqué)

Le résultat provisoire de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, donnant vainqueur M. Tshisekedi, est terni par un (...)

Nos projets

11 janvier 2019

Mexique : sur les routes de l’exil, une femme et deux hommes témoignent

Manolo, Octavio, et Malvina ont trouvé refuge à la Casa Mambré, un point d’accueil créé par les sœurs scalabriniennes au Mexique et soutenu (...)

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)