Noël contre la faim

Publié le 22.09.2017 • Mis à jour le 25.09.2017

Alerte : coupe budgétaire pour les ONG

Communiqué de Coordination Sud, dont fait partie le CCFD-Terre Solidaire

Une importante coupe budgétaire va affecter les ONG françaises engagées dans la solidarité internationale. Cette décision inadmissible revient à affaiblir encore plus des associations déjà bien peu soutenues par l’État dans leurs actions envers les populations les plus vulnérables.

Le gouvernement s’apprête à annuler le dernier versement du financement public 2017 à destination des ONG.

Cette décision va avoir de douloureuses conséquences pour celles-ci alors même qu’elles font face à des enjeux d’importance majeure avec un soutien public qui n’est déjà pas à la hauteur. Les ONG doivent-elle porter la responsabilité du redressement budgétaire ?

Les associations françaises agissent au cœur de plusieurs zones de crise et dans les terrains les plus difficiles, pour venir en aide aux populations vulnérables. Quand la faim dans le monde touche désormais 11% de la population mondiale selon la FAO, que les Caraïbes subissent des cyclones dévastateurs, pour ne citer que les exemples récents, l’action des ONG est toujours indispensable.
Et c’est le moment que choisit le gouvernement pour leur couper les vivres alors qu’il avait pris l’engagement de ne pas baisser son soutien financier au prétexte de difficultés budgétaires.

Emmanuel Macron continue à souffler le chaud et le froid sur les ONG

Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD,

« C’est un vent glacial qui souffle sur les associations de solidarité internationale. Le soutien français aux ONG nationales est déjà ridiculement faible, soit 3% de l’aide publique au développement contre 16,9% en moyenne dans les pays de l’OCDE. Là, on coupe sur une misère ! »

Décidément Coordination SUD et ses 165 ONG membres ne comprennent pas ce gouvernement :

Pourquoi vanter tant la société civile et en même temps lui scier les jambes ?

Est-ce là une façon de rendre l’aide publique au développement plus innovante et efficace comme le déclarait il y deux jours Emmanuel Macron aux Nations-Unies ?

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui près de 170 ONG, adhérents directs ou au travers de six collectifs (Clong-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.

S’informer

6 novembre 2017

Paradise Papers : pourquoi les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales

Les Paradise Papers révèlent des scandales d’une ampleur inédite concernant les pratiques de riches particuliers, d’hommes d’État et de (...)

26 octobre 2017

Budget de la solidarité internationale : asphyxiées, les ONG disent stop aux coupes !

Les ONG dénoncent la coupe brutale de 16 millions d’euros qui ampute de 20 % le budget 2017 de l’AFD, l’agence française dédiée au (...)

12 juillet 2017

Coupe budgétaire sur l’aide publique au développement

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé le 11 juillet, dans le cadre d’un plan destiné à dégager 4,5 (...)

Nos projets

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral

Développer le pays. Si le mot d’ordre du gouvernement sri lankais parait louable, les bénéfices de cette politique restent trop souvent (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)