Publié le 21.03.2013 • Mis à jour le 08.04.2013

Le Pape François a reçu Adolfo Pérez Esquivel

Prix Nobel de la Paix argentin, président international et fondateur de Serpaj, association partenaire du CCFD-Terre Solidaire.

le Pape François a reçu Adolfo Pérez Esquivel en audience privée à l’intérieur du Vatican. La rencontre a été affable et émouvante ; ils ont parlé des nouveaux chemins de l’Eglise avec un regard sur ceux qui ne possèdent rien, sur les gens marginalisés et sur tous ceux qui sont privés de leurs droits les plus élémentaires.

Prix Nobel de la Paix argentin, président international et fondateur de Serpaj, association partenaire du CCFD-Terre Solidaire, Adolfo Pérez Esquivel, est le troisième personnage latino-américain avec qui le Pape François s’est entretenu. Il avait reçu Cristina Kirchner et Dilma Roussel, les Présidentes de l’Argentine et du Brésil.

Après cette rencontre, Pérez Esquivel s’est exprimé de la façon suivante dans une conférence de presse :

« La rencontre s’est très bien passée. Nous avons parlé de la situation générale de l’Eglise dans le monde, en Amérique Latine, en Argentine et face aux problèmes environnementaux. Le Pape m’a dit quelle était sa conviction pour avancer dans la vérité, la justice et la réparation des dommages causés par les dictatures. Mais, nous avons parlé aussi des Droits Humains qui doivent être respectés dans leur intégralité ; on ne doit pas seulement les limiter aux assassinats de la dictature mais ils doivent aussi prendre en compte la pauvreté, l’environnement et la vie du peuple.

Nous nous sommes souvenus ensemble des martyrs de l’Amérique Latine qui sont des semences de vie ainsi que des voix prophétiques du continent américain : DonHelder Camara, Monseigneur Romero, Pedro Casadàliga, Leonidas Proaño, Enrique Engelelli et quelques autres.

Un autre thème dont nous avons parlé est celui de l’œcuménisme et le Pape m’a affirmé que l’Eglise doit dialoguer avec toutes les religions sur un même plan d’égalité.

Le Pape François m’a dit encore toute sa préoccupation pour réduire les indices de pauvreté dans le monde en travaillant ensemble avec les pauvres et que c’était là le motif qui l’a amené à choisir le nom de François, ce qui signifie pour lui tout un programme de vie et un symbole de son engagement avec les pauvres ».

Enfin, le Pape a demandé à Adolfo Pérez Esquivel son soutien ainsi que celui de tous les chrétiens pour qu’il puisse, grâce à leurs prières, aller de l’avant dans sa mission.

S’informer

6 August 2018

Vidéo : Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

6 juillet 2018

Brésil : Le père Amaro, défenseur des sans terres, est libéré !

Le père José Amaro Lopes, prêtre et défenseur des droits des sans terres au Brésil, arrêté et incarcéré depuis trois mois, a été libéré le 29 (...)

3 July 2018

Succès au Pérou : une entreprise renonce à son contrat minier face à la pression citoyenne

Une entreprise canadienne vient de renoncer à un contrat d’exploitation minière dans la région de Cuzco. Cette décision fait suite à une (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

29 août 2016

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)