Publié le 16.09.2013 • Mis à jour le 02.02.2016

La CIDSE appelle les gouvernements à respecter leurs promesses en matière de financement de la lutte contre le changement climatique

Une vidéo portée par la CIDSE qui s’inscrit dans une démarche de mobilisation citoyenne. Elle vise aussi à pousser les Etats à prendre leurs responsabilités et à respecter leurs promesses, en finançant la lutte contre le changement climatique, un enjeu décisif pour les populations, et en mettant fin aux subventions néfastes des énergies fossiles.

La CIDSE* est partenaire d’une démarche visant à sensibiliser les citoyens, à travers une vidéo (en anglais). Elle rappelle les enjeux du financement de la lutte contre le changement climatique et l’importance que les gouvernements respectent leurs engagements et mettent fin aux subventions des énergies fossiles. Cette vidéo a été co-produite par la CIDSE, le Réseau Action Climat France (RAC-France), le Réseau Action Climat Europe (CAN Europe), Oxfam International, et l’Alliance mondiale contre le changement climatique (GCCA).

Le financement de la lutte contre le changement climatique constitue un enjeu clef pour les pays pauvres qui sont déjà impactés par ce phénomène. La CIDSE et ses partenaires appellent les gouvernements européens à mobiliser leur juste part des fonds promis au niveau international, et d’en dédier au moins 50% au financement de l’adaptation des populations les plus vulnérables face aux conséquences du changement climatique (inondations, sécheresses, etc).

En 2009, tous les pays développés, y compris ceux de l’Union Européenne, se sont engagés à mobiliser des financements nouveaux et additionnels en matière de lutte contre le changement climatique, pour atteindre un montant global de 100 milliards de dollars/an d’ici à 2020. Jusqu’à aujourd’hui, peu de progrès ont été réalisés en ce sens, mais les gouvernements ont l’occasion de changer la donne. En effet, les ministres européens des finances se réunissent en octobre 2013 et le financement de la lutte contre le changement climatique sera un des points à l’agenda. Cette réunion aura lieu un mois avant la prochaine conférence climatique internationale qui se tiendra en novembre, en Pologne. Il est essentiel qu’ils prennent un engagement fort et apporter les fonds publics promis, envoyant ainsi un signal clair à la communauté internationale sur la détermination de l’Europe à agir en matière de financements climat.

*La CIDSE (Coopération Internationale pour le Développement et la Solidarité) est une alliance de 17 ONG catholiques de développement européennes (dont le CCFD-Terre Solidaire) et nord-américaines.

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

2 juillet 2018

Le Bien-vivre résonne des quatre coins du monde

Du 6 au 8 juin 2018, la ville de Grenoble accueillait le Forum international pour le bien-vivre, une première du genre au niveau (...)

5 juin 2018

Pour sauver l’Amazonie, le peuple wampis se constitue en nation (vidéo)

Face aux dérèglements climatiques et aux convoitises économiques, le peuple wampis, au Nord du Pérou, en Amazonie, s’est constitué en (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)