Publié le 01.02.2001 • Mis à jour le 21.09.2016

2001, Porto Alegre, Brésil

Le Forum Social Mondial est né à l’initiative d’acteurs des sociétés civiles du Sud, notamment la société civile brésilienne pour faire entendre des voix alternatives au moment où se réunit chaque année le Forum Economique Mondial de Davos. Le FSM est un espace où s’exprime la contestation de l’ordre économique néolibéral, représenté par les Institutions Financières Internationales (Banque Mondiale et FMI) et l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Le Forum social mondial s’inscrit dans la continuité des mobilisations contre l’OMC en 1999 à Seattle, de la mobilisation contre le G8 à Gênes en 2002 etc. et se retrouve autour du slogan désormais célèbre « un autre monde est possible ».

Le FSM est le premier événement global porté par des sociétés civiles du monde entier, élaboré pour se dérouler au Sud, avec pour objectif le rassemblement de citoyens et d’organisations de la société civile qui se retrouvent pour discuter et proposer des alternatives au système dominant. Cette idée est née au Brésil en 2000 et s’est concrétisée autour de trois hommes :

  • Oded Grajew, président de l’association brésilienne des entrepreneurs pour la citoyenneté (CIVES) et inventeur du Forum
  • Francisco (Chico) Whitaker, secrétaire exécutif de la commission Justice et Paix de la conférence épiscopale brésilienne
  • Bernard Cassen, directeur du Monde Diplomatique et à l’époque président d’ATTAC France (Action pour la taxation des transactions financières en aide aux citoyens).

Parmi les 20 000 participants de ce premier Forum Social, venus de 117 pays, deux salariés quatre partenaires étaient présents pour représenter le CCFD-Terre Solidaire. C’est au retour de cette expérience que le CCFD-Terre Solidaire a choisi de s’impliquer dans ce processus.

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)