Un avenir sans faim

Publié le 08.01.2009 • Mis à jour le 21.02.2013

Bouge ta planète

Bouge ta planète est une démarche proposée par le CCFD-Terre solidaire aux jeunes de 11 à 18 ans, une démarche déclinée en 3 défis pour s’ouvrir au monde et mieux le comprendre. Les ados sont invités à être acteurs d’un grand évènement festif et solidaire qui exprime concrètement leur engagement et leur solidarité.

Mots-clés :

C’est pas parce qu’on est ado qu’on a envie de tomber dans les pièges de l’hyperco.
C’est pas parce qu’on est ado qu’on doit être aveugle à ses conséquences.
C’est pas parce qu’on est ado qu’on est incapable de comprendre comment le monde tourne.
C’est pas parce qu’on est ado, qu’on est impuissant face à la pauvreté et à l’injustice.

Retrouvez le site Bouge ta planète 2009

S’informer

11 septembre 2015

Des ados sensibilisés aux parcours des migrants

Dans le cadre du partenariat Bouge ta Planète, le CCFD-Terre Solidaire s’est allié avec Okapi et Phosphore, deux titres du groupe Bayard, (...)

29 juin 2009

Voyage d’immersion en Afrique du Sud

Du 11 au 28 juillet, ce sont 12 membres de Délégations, accompagnés par 2 invités et 2 encadrants, qui rencontreront les partenaires du (...)

11 décembre 2008

Quand le réseau du CCFD décortique les jeans « made in maquilas ».

Pour cette deuxième année que le Comité catholique contre la faim et pour le développement consacre au sens du développement, les équipes (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)