Publié le 05.07.2006 • Mis à jour le 21.02.2013

Commerce agricole mondial

La mondialisation est actuellement guidée par l’idée que l’ouverture des marchés est une condition indispensables au développement.

Les pays pauvres sont donc soumis à une intense pression des grandes puissances commerciales et des Institutions financières internationales pour abaisser leur barrières douanières (les taxes à l’importation) et pour privilégier les activités tournées vers l’exportation.

L’expérience démontre que d’une part :
• l’ouverture des marchés est inégale. Les pays riches protègent certains secteurs et continuent de subventionner certaines activités. Ils faussent ainsi la concurrence. Cela explique en grande partie l’effondrement des cours des produits agricoles dont les pays pauvres sont largement dépendants.

L’ouverture des marchés profite aux puissances commerciales et aux importateurs , mais appauvrit les secteurs les plus faibles des économies des pays pauvres qui ne peuvent pas rivaliser.

L’orientation prioritaire vers l’exportation se fait au détriment des besoins des pays pauvres (notamment l’agriculture vivrière) quand elle est accaparée par des grands groupes.

• la mobilité du capital qui peut se déplacer au gré des conditions sociales, écologiques les moins contraignantes nuit au développement.

Pour toutes ces raisons, il faut progresser vers une régulation mondialisée du commerce mondiale, dans le cadre d’une OMC profondément réformée. Autoriser les pays pauvres à protéger leur marché pour permettre de répondre à leurs priorités essentielles.

Appel urgent pour décharger la Commission européenne de son mandat sur les Accords de partenariat économique 07/10/2010 (pdf)

Le 3eme Sommet UE-Afrique à Tripoli le 29 et 30 Novembre 2010, la rencontre tant attendue sur les APE (pdf, anglais)

S’informer

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

31 de mayo de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

3 juin 2015

La NASAN en Afrique, une menace pour la sécurité alimentaire

Au moment où les pays du G7 se réunissent, des organisations de la société civile du monde entier alertent sur le contenu de la Nouvelle (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)