Un avenir sans faim

Publié le 18.07.2006 • Mis à jour le 06.02.2013

Insertion des femmes et des jeunes immigrés

En France, de nombreuses femmes d’origine étrangère rencontrent des difficultés d’accès aux administrations. Elles ont du mal à s’exprimer en français et maîtrisent mal les rouages de ces structures publiques.

Ces mêmes femmes vivent souvent des situations sociales précaires et souffrent parfois de violences domestiques ; elles ont ainsi besoin d’une assistance juridique renforcée.

Les jeunes de nationalité étrangère vivant en France s’affrontent à de nombreux obstacles quand il s’agit de réaliser des démarches administratives et juridiques. Ils subissent les contraintes d’un code de la nationalité contraignant à leur égard.

Le partenaire

L’association Femmes de la terre reçoit et soutient des femmes étrangères en difficulté depuis sa création en 1992. Son action s’est étendue aux jeunes d’origine étrangère dès 1994. Son action se déroule principalement en Ile de France.

Le projet

Apporter une assistance juridique aux femmes, particulièrement fragiles dans un contexte social difficile, et aux jeunes confrontés aux démarches administratives complexes pour les étrangers.

Les réalisations

  • Lors de leur permanence juridique, les salariés et les bénévoles de Femmes de la terre reçoivent les femmes et les jeunes immigrés. Ils les écoutent, leur expliquent les lois, rédigent leurs demandes de recours et les accompagnent dans les administrations.
  • L’association travaille en partenariat avec des travailleurs sociaux d’administrations, associations et collectivités locales. L’association prête une attention particulière aux femmes victimes de violences.
  • Un écrivain public spécialisé dans la rédaction de documents administratifs assure des permanences régulières.
  • Femmes de la terre édite des documents d’information sur les lois et les démarches administratives.

S’informer

20 octobre 2017

Impunité des multinationales : les victimes de ProSavana au Mozambique représentées à l’Onu

Au Mozambique, des entreprises de l’agrobusiness, impliquées dans le projet ProSavana, font passer leurs intérêts avant ceux des (...)

20 octobre 2017

Le CCFD-Terre Solidaire engagé pour un traité Onu contre l’impunité des multinationales

« Se battre contre les injustices est dans l’ADN du CCFD-Terre Solidaire ». Carole Peychaud, chargée de plaidoyer Régulation des (...)

6 octobre 2017

Etats généraux de l’alimentation : appel à la mobilisation

Alors que les Etats généraux de l’alimentation arrivent à mi-parcours, 50 organisations, dont le CCFD-Terre Solidaire, souhaitent que les (...)

Nos projets

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)