Publié le 1er mai 2006

L’immigration est un facteur d’insécurité

Les statistiques semblent parler d’elles-mêmes : alors que les étrangers forment 7% de la population française, ils représentent 20% des personnes interpellées et des détenus des prisons. Les étrangers sont-ils tous des délinquants ?

• Savoir décrypter les statistiques
Les étrangers sont surreprésentés dans les catégories de population les plus jeunes, les plus masculines et les plus pauvres. Or l’appartenance à ces catégories est un facteur sociologique important de l’entrée dans la délinquance, que l’on soit français ou né ailleurs. Leur jeunesse, leur pauvreté et leur genre expliquent que les étrangers soient confrontés à la délinquance.

• Un délit spécifique pour les étrangers

La condition même d’étranger expose à la délinquance car la France pénalise le séjour irrégulier, contrairement à d’autres pays voisins. Ainsi, si on enlève les 65 000 atteintes à la législation sur les étrangers, « on retrouve grosso modo la même proportion d’étrangers que pour les autres résidents en France », constate Alain Bauer, de l’Observatoire national de la délinquance*.

* Libération, 28/04/2006.

Nos projets

11 janvier 2019

Mexique : sur les routes de l’exil, une femme et deux hommes témoignent

Manolo, Octavio, et Malvina ont trouvé refuge à la Casa Mambré, un point d’accueil créé par les sœurs scalabriniennes au Mexique et soutenu (...)

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

S’informer

18 décembre 2018

Nicaragua : Nouvelles attaques contre les libertés démocratiques (Communiqué)

Poursuivant sa politique consistant à museler toute expression critique vis-à-vis du gouvernement Ortega-Murillo, une majorité de députés (...)

17 décembre 2018

Face à une humanité fragilisée, la solidarité à l’oeuvre (Edito)

307 - DECEMBRE

Ce numéro est organisé autour de deux fragilités de notre humanité. Les dégradations de notre environnement qui rendent d’ores et déjà des (...)

17 décembre 2018

COP24 : A quand une réelle transition écologique ?

Avec les manifestations des gilets jaunes, la COP24 est passée au second plan dans l’actualité française. Au terme d’une conférence sur le (...)