Noël contre la faim

Le coût humain d’une politique

Au nom de la maîtrise des flux migratoires, la France, ses voisins et les pays frontaliers de l’Union européenne n’hésitent pas à regrouper et enfermer les migrants dans des centres et des camps. Ces lieux, fermés ou ouverts, peuvent être des zones d’attente - pour l’examen de la situation du migrant en vue de l’admission sur le territoire. D’autres sont des centres d’éloignement en vue d’une expulsion.

1er mai 2006

L’enfermement des étrangers

Dossier : Migration : l’humanité en mouvement

Au nom de la maîtrise des flux migratoires, la France, ses voisins et les pays frontaliers de l’Union européenne n’hésitent pas à regrouper (...)

1er mai 2006

Délit d’émigration clandestine

Dossier : Migration : l’humanité en mouvement

Pour donner plus de force et de crédibilité au fantasme d’une horde de migrants prête à envahir l’Europe, rien de tel qu’une "traduction (...)

1er mai 2006

Externalisation, les migrants sous-traités

Dossier : Migration : l’humanité en mouvement

Depuis une dizaine d’années, l’Union européenne a fait le choix de sécuriser au maximum ses frontières et de transférer vers les pays (...)

Nos projets

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

28 octobre 2016

COP22 : "l’Odyssée des alternatives Ibn Battûta", une flottille pour la justice climatique

Plusieurs associations et mouvements citoyens d’Afrique et d’Europe ont choisi de faire de l’avant-COP22 un temps fort de la mobilisation (...)

8 août 2016

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

S’informer

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

Selon la société civile, au moins 180 000 personnes sont portées disparues au Mexique. Démunies face à des autorités corrompues et liées au (...)

3 avril 2018

Déclaration de solidarité envers le père Amaro et la Commission pastorale de la terre

Le 27 mars 2018, le père Amaro Lopes de Sousa, agent de la Commission pastorale de la terre et curé au Brésil, a été arrêté et incarcéré. (...)

3 avril 2018

Au Brésil, le père José Amaro, défenseur des sans-terres, est jeté en prison

Le père José Amaro Lopes, prêtre à Anapu au Brésil, a été arrêté le 27 mars 2018 et incarcéré. Défenseur des droits des sans terres, il est (...)