Publié le 03.10.2008 • Mis à jour le 23.08.2012

Changeons le monde !
Les jeunes adultes face la responsabilité sociale et environnementale.

Octobre 2008

Sommes-nous tous responsables de la déforestation de l’Amazonie, de l’extinction de milliers d’espèces animales et végétales, de la crise alimentaire ? Responsables-coupables, non. Mais responsables « de faire quelque chose », sûrement.

Le CCFD-Terre solidaire propose un jeu : « Changeons le monde ! ». Un jeu à faire à plusieurs, à la suite de jeunes adultes, responsables, qui tracent des alternatives : entrepreneurs, étudiants, salariés, ils innovent et nous montrent le chemin à suivre pour être responsable d’une Terre solidaire.

Lisez le livre-jeu « Changeons le monde ! »

S’informer

6 August 2018

Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

19 juillet 2018

La Loi Pacte va-t-elle rendre les entreprises plus responsables ?

Le Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) met l’accent sur la croissance et le développement des (...)

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

Nos projets

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

16 janvier 2018

Birmanie : se former aux pratiques alternatives pour s’émanciper des grandes entreprises étrangères

En Birmanie, le Gaia Sustainable Management Institute (GSMI), organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, développe des pratiques (...)

15 septembre 2017

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)