Publié le 22.08.2014 • Mis à jour le 24.04.2017

L’urgence de Gaza, des ONG aident les populations

Depuis le début des hostilités en juillet 2014, plus de 400000 personnes ont été déplacées du fait des bombardements sur la Bande de Gaza par l’armée israélienne. L’aide distribuée reste largement insuffisante au regard des besoins humanitaires. Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire et les autres ONG locales se sont immédiatement organisés pour faire face à l’urgence et venir en aide à la population (à commencer par les déplacés), dans des conditions parfois très difficiles.

Les membres des ONG locales vivent les mêmes traumatismes que le reste de la population : certains de leurs collègues ont été déplacés ou ont vu leur maison détruite, d’autres font partie des victimes et beaucoup ont perdu des membres de leur famille. Majeda Sakka de l’organisation Culture et pensée libre (CPL-CFTA) témoigne ainsi du stress vécu au quotidien par l’équipe : " Tout le monde travaille et essaie de faire face à la crise. La situation est terrible et je pense que nous sommes tous profondément choqués par ce dont nous sommes témoins. Nous manquons d’électricité et il est très difficile de se connecter au réseau de téléphonie mobile. Je ne peux pas dire que nous allons bien. Je peux seulement dire que nous n’avons pas encore été tués ".

Les locaux de certaines associations ont aussi été touchés : c’est le cas du bureau du Comité Palestinien de Secours Agricole (PARC), bombardé le 2 août dernier ou de l’une des cliniques de Near East Council of Churches (NECC) à Shijaya, quartier particulièrement touché par les bombardements et les tirs.

Malgré les obstacles, ces ONG persistent. Ainsi, l’organisation PARC témoigne : " Malgré la douleur, l’injustice et la destruction à Gaza, nous, en tant que Palestiniens et employés et volontaires de PARC, continuerons à soutenir la population de Gaza. Nous appelons le monde entier à nous soutenir, à soutenir la justice "

Les actions de partenaires du CCFD-Terre Solidaire à Gaza

CPL-CFTA
CPL-CFTA a fourni des matelas, des vêtements, du matériel de cuisine, des kits d’hygiène et un soutien psychosocial à plus de 11 000 personnes laissées sans abri sûr et vers qui l’aide officielle n’a pas pu être acheminée. Khan Younis, où sont situés les centres de CFTA, a été particulièrement ciblée par l’offensive terrestre et aérienne.
Le CCFD-Terre Solidaire a envoyé un premier appui de 31 000 Euros au début de la guerre.

Comité Palestinien de Secours Agricole (PARC)
Le PARC a contribué à fournir 20 000 personnes en eau potable et distribué des kits d’hygiène et biens de première nécessité. L’association a lancé une campagne de dons “Soutenez Gaza” à laquelle ont tout d’abord abondé les salariés et bénévoles de l’association et qui s’est élargie à d’autres personnes et entreprises qui ont fait des dons en nature et au niveau international.

Near East Council of Churches (NECC)
A Zaitoun (quartier de la ville de Gaza), NECC a fourni une aide alimentaire, des vêtements à plus de 1000 familles déplacées dans l’Eglise orthodoxe. NECC a rouvert ses 3 cliniques le 6 août, jour de cessez-le-feu, sauf celle de Shujaya endommagée par les bombardements. L’association a fourni des services médicaux gratuits à la population souffrant d’infection des voies respiratoires supérieures, de gastro-entérite, de diarrhées et de vomissements et de maladies de peaux.

Palestinian Medical Relief Society (PMRS) - ancien partenaire du CCFD-Terre Solidaire
PMRS est très présent sur le terrain avec ses cliniques mobiles. Les équipes travaillent dans des conditions extrêmement dangereuses. L’association répond chaque jour aux besoins urgents d’environ 8 000 personnes réfugiées dans des écoles de l’UNRWA, et des personnes blessées ou malades présents dans des zones difficiles.

S’informer

7 novembre 2018

Samouni Road, un documentaire animé bouleversant sur une famille de Gaza

Comment faire face à l’indicible ? Stefano Savona a choisi de mêler images vidéos tournées sur le terrain et animées pour raconter la (...)

30 octobre 2018

Des jeunes à la découverte de la Bosnie sur le thème de la paix en Europe

FDM n°306

Que signifie la paix pour celles et ceux qui ont connu la guerre ? C’est pour tenter de répondre à cette question que treize jeunes des (...)

30 octobre 2018

Israël : l’abandon des fondements démocratiques ?

FDM n°306

Le 19 juillet 2018, le Parlement israélien a adopté la loi sur l’État-nation du peuple juif qui, au cours de son élaboration, puis de son (...)

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)