Noël contre la faim

Publié le 23 janvier 2013

Repères historiques, la Palestine de 1947 à nos jours

1947 – 29 novembre
Le Plan de partage voté par les Nations unies (résolution 181).

Il prévoyait la division de la Palestine (alors sous mandat britannique) en trois entités : un État juif, un État arabe tandis que Jérusalem restait sous contrôle international. L’idée d’un retour des juifs en Palestine s’est développée dès le XIXe siècle et les pogroms anti-juifs en Europe. Sa concrétisation a été accélérée après la Seconde Guerre mondiale et le génocide des juifs.

1948 – 14 mai
Proclamation de l’État d’Israël. Première guerre israélo-arabe.

Victoire militaire d’Israël. Début de la Nakba (« catastrophe ») pour les Palestiniens expulsés. Les réfugiés sont placés dans des camps des Nations unies.

1967
Guerre des Six jours.

Israël attaque l’Égypte, la Syrie et la Jordanie. Occupation militaire par Israël du Golan, de la bande de Gaza, du Sinaï, de la Cisjordanie et annexion de Jérusalem-Est. Début de la colonisation, c’est-à-dire l’implantation de civils israéliens dans les nouveaux territoires occupés. En novembre, les Nations unies (résolution 242) condamnent l’occupation, appelant au retrait des territoires occupés.

1973
Guerre de Kippour.

Déclenchée par l’Égypte et la Syrie contre Israël.

1974
Reconnaissance de L’OLP

(Organisation de la Libération de la Palestine). Créée en 1964, elle est reconnue comme instance représentant le peuple palestinien au sein des Nations unies ; Yasser Arafat en est le président.

1987
Première intifada.

Insurrection populaire des Palestiniens contre l’occupation à Gaza et en Cisjordanie.

1993
Accords d’Oslo.

Création de l’Autorité palestinienne ; reconnaissance mutuelle avec Israël et déclaration de principe sur l’autonomie palestinienne.

2000
Deuxième intifada.

Elle commence suite à la marche d’Ariel Sharon, chef de la droite israélienne, sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.

2002
Siège de l’église de la Nativité
à Bethléem et du quartier général de Yasser Arafat à Ramallah. Vague d’attentats suicides terroristes.

2004
Condamnation de la construction du mur
(démarrée en 2002) par avis consultatif de la Cour Internationale de Justice.

2005
Évacuation unilatérale de la bande de Gaza par Israël
. La bande de Gaza demeure sous blocus israélien.

2006
Majorité absolue pour le Hamas aux élections législatives palestiniennes
et boycott du gouvernement issu de ces élections par Israël et la communauté internationale. Début des luttes fratricides entre le Hamas et le Fatah.

2009 – décembre
Opération « plomb durci »
. Dans la bande de Gaza, les raids israéliens font plus d’un millier de morts.

2011
Entrée de la Palestine à l’Unesco.

L’ Autorité palestinienne œuvre pour l’adhésion de la Palestine aux Nations unies en tant qu’État membre.

2012
La Palestine devient « État observateur non membre » des Nations unies
suite à un vote de l’Assemblée générale de l’ONU.

Nos projets

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

21 juin 2017

En Cisjordanie, l’agroécologie est porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

S’informer

10 avril 2018

Qui sont les Rohingya, menacés d’anéantissement en Birmanie ?

Qui sont les Rohingya ? Pourquoi sont-ils persécutés ? Un rapport très documenté, publié par l’association Info Birmanie, soutenue par le (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

Selon la société civile, au moins 180 000 personnes sont portées disparues au Mexique. Démunies face à des autorités corrompues et liées au (...)

3 avril 2018

Déclaration de solidarité envers le père Amaro et la Commission pastorale de la terre

Le 27 mars 2018, le père Amaro Lopes de Sousa, agent de la Commission pastorale de la terre et curé au Brésil, a été arrêté et incarcéré. (...)