Un avenir sans faim

Publié le 01.12.2006 • Mis à jour le 27.09.2012

Xavier Lamblin

Le dernier éditorial de Xavier Lamblin, président du CCFD de 2000 à 2005, décédé le 23 novembre dernier.

L’aventure du CCFD continue

Décembre 2005

Le 1er janvier 2000, je prenais les fonctions de président du Ccfd. Je retiendrai d’abord de ces six années tous les contacts que j’ai pu avoir avec le réseau au cours des nombreuses rencontres de comités diocésains, de bureaux en régions, des différentes instances nationales et de bien d’autres interventions, mais aussi avec les partenaires en les accueillant ou en étant leur hôte, avec les salariés. Chacune de ces rencontres aura été pour moi source d’étonnement et d’admiration devant l’engagement de tous pour un monde plus juste où chacun peut vivre dignement.

J’ai tenté aussi d’être « l’ambassadeur » du Ccfd et des causes que nous soutenons. Peu préparé à ces contacts de haut niveau, ce fut toujours la conviction de la justesse de nos combats et la compétence avec laquelle chacun s’y engage qui m’ont donné la légitimité et la capacité de m’y exprimer.

Je n’oublierai pas bien sûr les donateurs particulièrement fidèles qui, par leur générosité, nous donnent les moyens de nos projets. Beaucoup d’entre eux accompagnent leur geste d’un mot d’encouragement à poursuivre nos efforts. Que tous soient ici remerciés.

Sixième président, je passe le relais. C’est aussi une grande richesse que de pouvoir ainsi permettre à des générations successives de continuer l’aventure. Le Ccfd continue sa route. Et quel chemin parcouru depuis 1961 à la suite de l’enthousiasme de ses fondateurs !

Durant ces six années, nous avons été guidés par un rapport d’orientation, Partenaires pour un monde plus juste, qui nous confie pour missions essentielles de soutenir nos partenaires et de sensibiliser l’opinion sur tout ce qui est à l’origine des pauvretés dans le monde.

C’est sur ces objectifs que nous avons inscrit nos différentes campagnes sur la remise de la dette, le financement du développement, la paix, la solidarité avec les migrants, la souveraineté alimentaire ainsi que bien d’autres engagements qui sont à chaque fois des occasions de découverte de ce que vivent nos partenaires et de réflexions sur les liens avec ce que nous vivons ici.

Agronome de formation, le thème de la souveraineté alimentaire m’a particulièrement touché. Ce fut pour moi l’occasion de tisser des liens avec tous ceux que j’avais rencontrés au Tchad, au cours de ma vie professionnelle.
Plus globalement, comme chrétien, je remercie le Ccfd de m’avoir donné la chance de pouvoir mettre en œuvre ce que j’avais entendu du concile Vatican II de « chercher partout et en tout la justice du Royaume de Dieu ». J’espère y avoir contribué...

 
Xavier Lamblin est décédé le 23 novembre 2006.

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)