Publié le 01.11.2006 • Mis à jour le 09.07.2012

Dix ans après le lancement de l’initiative PPTE
Evaluation critique du traitement de la dette par le G8

23 novembre 2006 L'initiative des Institutions financières internationales pour l'annulation de la dette à destination des pays pauvres très endettés ne tient pas ses promesses.

Un bilan dressé par Jean Merckaert, chargé du programme financement du développement au CCFD et coordinateur de la plateforme Dette&Développement, à l’occasion d’un colloque sur le financement du développement à l’université Montesquieu de Bordeaux.

Télécharger le document.
23 pages

S’informer

5 novembre 2018

1 an après les Paradise Papers : Où en est la lutte contre l’évasion fiscale ? (communiqué)

Les Paradise Papers, révélés le 5 novembre 2017 par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ont porté à la (...)

5 novembre 2018

Un an après les Paradise Papers, où en est la lutte contre l’évasion fiscale ? (vidéo)

Le 5 novembre 2017, éclatait un nouveau scandale fiscal : les Paradise papers. En quoi consistaient ces nouvelles révélations ? Quelle a (...)

20 juillet 2018

Pour lutter efficacement contre la fraude fiscale, les députés doivent corriger le projet de loi (Communiqué)

Mardi 24 juillet, la Commission des Finances de l’Assemblée nationale examinera le projet de loi relatif à la fraude, adopté en première (...)

Nos projets

20 novembre 2014

Brésil, une banque communautaire prospère

Créée en 1998 dans une favela de Fortaleza, au nord-est du Brésil, la banque communautaire Palmas soutenue par le CCFD-Terre Solidaire est (...)

19 octobre 2012

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du (...)

3 octobre 2011

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)