Noël contre la faim

Publié le 29.05.2009 • Mis à jour le 15.03.2013

Les ONG demandent de taxer les transactions de change

Alors que les pays pauvres seront les plus touchés par les crises financière, économique, écologique et alimentaire, les ONG de solidarité internationale accueillent favorablement les déclarations en faveur d’une taxe sur les transactions financières du Ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et du Secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie, Alain Joyandet.

Elles demandent à Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi de préciser les modalités de mise en œuvre de cette taxe.

Aujourd’hui 28 mai 2009, à l’occasion de la réunion du Groupe Pilote sur les contributions de solidarités en faveur du développement des pays pauvres présidé par la France, Bernard Kouchner a proposé la mise en place d’une taxation mondiale sur les transactions financières. « Rien n’est impossible. Vous savez tous très bien qu’un jour, […] une infime proportion des transactions financières pourra être dégagée pour le développement. »

La mise en œuvre d’une taxe sur les transactions de change pourrait sauver des milliers de vies et faciliter le financement des biens publics mondiaux afin de répondre aux déséquilibres sociaux, économiques et environnementaux crées par la mondialisation. Indolore pour l’économie, elle pourrait permettre de lever des montants bien plus importants que les premiers mécanismes innovants mis en œuvre, tel que la taxe sur les billets d’avion.
Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie, l’a confirmé : « la taxe pourrait facilement être mise en œuvre, elle ne coûterait pas beaucoup d’argent et rapporterait entre 30 et 60 milliards de dollars par an »., président de Coordination SUD, intervenant au nom des ONG dans le cadre de la session plénière du Groupe Pilote sur les contributions de solidarité en faveur du développement a accueilli favorablement les déclarations françaises « Les ONG de solidarité internationale demandent la mise en place d’une taxe sur les transactions de change depuis plusieurs années. Nous nous réjouissons du soutien apporté par Bernard Kouchner et Alain Joyandet à cette taxe et les exhortons à porter cette question au niveau européen, au G20 et dans le cadre des Nations-Unies ».

Christine Lagarde présidera demain le déjeuner ministériel de cette conférence.

« Après des années de réticences, la Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi ira-t-elle jusqu’à préciser les modalités de mise en œuvre de cette taxe d’abord au niveau français puis au niveau européen ? » s’interroge Antoine Malafosse, Délégué Général du CCFD-Terre solidaire et membre du conseil d’administration de Coordination SUD.

 

Contacts presse :

Florent Sebban (Coordination SUD) : 06 50 06 65 98

Jean Merckaert (CCFD-Terre solidaire) : 06 81 84 30 64

Maylis Labusquière (Oxfam France / Agir Ici) : 06 74 15 30 70

Marie-Alexia Delerue (Médecins du Monde / Action for Global Health) : 01 44 92 14 88

Télécharger le communiqué de presse - Coordination Sud (format PDF)

S’informer

20 April 2018

Au Niger : demande de libération immédiate pour les représentants de la société civile arrêtés

Au Niger, deux vagues d’arrestations viennent de cibler des acteurs de la société civile protestant contre la nouvelle loi de finance 2018 (...)

7 novembre 2017

Paradise papers : les paradis fiscaux, comme l’île Maurice, sont une entrave aux droits humains (témoignage)

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Chaque année, l’Ile Maurice, véritable paradis fiscal, doit renoncer à des investissements dans le secteur de la santé et de l’éducation. (...)

20 octobre 2017

Birmanie : l’UE privilégie ses intérêts financiers à l’instauration de la paix

Un collectif d’organisations birmanes et européennes, dont le CCFD-Terre Solidaire, publie, le 4 octobre 2017, un rapport intitulé « (...)

Nos projets

20 novembre 2014

Brésil, une banque communautaire prospère

Créée en 1998 dans une favela de Fortaleza, au nord-est du Brésil, la banque communautaire Palmas soutenue par le CCFD-Terre Solidaire est (...)

12 mai 2014

Inde : Le coût du développement, l’exemple du Tamil Nadu

FDM n°277

Classé dans le pool des États les plus puissants économiquement du pays, le Tamil Nadu est un laboratoire du développement à l’indienne : (...)

19 octobre 2012

Pour qu’émerge en Asie un autre modèle de développement économique

Fondée par Walden Bello, à qui l’on doit le concept de "démondialisation", Focus on the Global South agit au niveau de l’ensemble du (...)