Publié le 19.03.2010 • Mis à jour le 29.06.2012

Elections régionales : premiers effets de la campagne "Stop paradis fiscaux" en Île-de-France

Elections régionales

Paris, le 19 mars 2010

Depuis le mois de septembre, la campagne Stop paradis fiscaux invite les collectivités territoriales à prendre leurs responsabilités dans la lutte contre les paradis fiscaux. Les organisations membres de la Campagne (1) prennent acte de l’engagement de ne plus faire appel à des banques ayant des filiales dans les paradis fiscaux pris par la liste candidate au Conseil régional suite à l’accord entre le PS, Europe Ecologie et le Front de Gauche en Île de France.

Une trentaine de candidats de tendances politiques diverses, dont 11 têtes de liste, se sont d’ores et déjà engagés dans le combat contre les paradis fiscaux en signant la déclaration " Région Stop paradis fiscaux " (2).

Les membres de la Campagne Stop paradis fiscaux seront vigilants quant à la traduction de ces engagements dans les faits, en cas de succès aux élections. Ils soulignent que les collectivités territoriales, en tant qu’acteurs politiques mais également comme clientes des banques et des entreprises, ont un rôle à jouer pour exiger davantage de transparence de la part de leurs partenaires économiques sur leur présence dans les paradis fiscaux, notamment à l’occasion de l’attribution des marchés publics.

Tous ces engagements sont encourageants et indiquent que la mobilisation des citoyens et de la société civile contre les pratiques d’évasion et de fraude fiscales peut obtenir des résultats. De tels engagements doivent faire école pour s’étendre aux autres conseils régionaux et collectivités territoriales. Les membres de la Campagne appellent l’ensemble des candidats à amplifier ce mouvement en signant cette déclaration, sur http://www.stopparadisfiscaux.fr/ .

Notes aux rédactions

(1) Les organisations à l’origine de l’appel Stop paradis fiscaux sont : la CFDT, la CGT, Solidaires, le SNUI, le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD - Terre Solidaire), Oxfam France, Attac, et la Plateforme paradis fiscaux et judiciaires. Toutes les informations sur ces organisations sont disponibles en cliquant sur la page Qui sommes-nous ? du site internet : http://www.stopparadisfiscaux.fr/

(2) La déclaration " Région Stop paradis fiscaux " et la liste des candidats qui l’ont signée : http://www.stopparadisfiscaux.fr/content/élections-régionales-liste-des-candidats-engagés-à-faire-de-leur-région

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

S’informer

18 juin 2018

La question de l’évasion fiscale au menu du Conseil des ministres franco-allemands

L’annonce d’une position commune sur l’harmonisation fiscale européenne sera l’un des points forts du Conseil des ministres franco-allemands (...)

15 mai 2018

Antoine Deltour enfin relaxé !

Antoine Deltour a finalement été relaxé aujourd’hui pour ces actions à l’origine du Luxleaks, au terme d’une procédure de près de quatre ans. (...)

6 novembre 2017

Paradise Papers : pourquoi les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales

Les Paradise Papers ont révélé des scandales d’une ampleur inédite concernant les pratiques de riches particuliers, d’hommes d’État et de (...)

Nos projets

11 octobre 2011

« Au Paraguay, les pauvres paient plus d’impôts que les riches »

Auteur d’une « Analyse du système fiscal au Paraguay et potentiel de la collecte d’Impôts », en collaboration notamment avec Decidamos, (...)

3 octobre 2011

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)