Publié le 12.12.2007 • Mis à jour le 15.03.2013

Livre blanc pour une politique de la France en Afrique

Ce Livre blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente reprend une grande partie des travaux du "Sommet citoyen France-Afrique" organisé en France en février 2007, alimentés par des propositions de la campagne « 2007 : état d’urgence planétaire, votons pour une France solidaire ! », coordonnée par le CRID.

Il se fait également le relais de l’ "Appel des organisations de la société civile africaine pour une autre relation et la France avec l’Afrique" finalisé lors du Forum Social de Nairobi en janvier 2007 par 150 organisations africaines.

Le texte de cet a ouvrage a été consolidé par la "Plate-forme citoyenne France-Afrique" créée à l’issue du printemps électoral 2007 dans le but d’assurer le suivi des engagements de campagne des candidats, à commencer par ceux du président élu, Nicolas Sarkozy. Publié 6 mois après l’élection de ce dernier, ce Livre Blanc tire un premier bilan d’une politique de rupture qui se fait attendre.

Pour les contributeurs de cet ouvrage (militants des droits de l’Homme, responsables d’ONG, journalistes), la nécessité de rénover en profondeur et rapidement les relations franco-africaines apparaît pourtant comme une nécessité, du fait de la multiplication des tensions et des incompréhensions dans ces relations (politique migratoire, interventions militaires mais aussi « humanitaires », discours de N. Sarkozy à Dakar, etc.).

Chapitre après chapitre ils appellent de leur vœu une politique de la France en Afrique au service de la démocratie, une politique transparente, contrôlée par le Parlement et les citoyens, respectueuse des droits économiques, sociaux et politiques des Africains. Ils prônent également une remise en cause des outils de domination militaire, linguistique et monétaire, une meilleure utilisation de la coopération multilatérale et enfin, une politique migratoire respectueuse des droits des migrants. Un véritable défi lancé aux nouveaux dirigeants français.

Livre blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente
Plateforme citoyenne France-Afrique
L’Harmattan, 2007, 160 p, 13,50 euros.

Sommaire

• Chapitre 1 : Pour une politique de la France en Afrique au service de la démocratie

• Chapitre 2 : Pour une relation France-Afrique respectant les droits économiques et sociaux des populations africaines

• Chapitre 3 : Pour des flux financiers entre la France et l’Afrique au service du développement

• Chapitre 4 : Pour une remise en cause de la domination française dans les domaines monétaire, militaire et culturel
Pour une clarification du mandat politique de l’Organisation internationale de la Francophonie
Pour l’ouverture d’un plan de transfert de souveraineté monétaire aux pays de la zone CFA
Pour la publication des accords de défense et la suppression des bases militaires permanentes

• Chapitre 5 : Du local au multilatéral : pour une meilleure utilisation des espaces de coopération entre la France et l’Afrique

• Chapitre 6  : Pour une politique migratoire respectueuse des migrants

• Chapitre 7 : Pour une politique de la France en Afrique transparente et démocratique

La plateforme citoyenne France-Afrique

La plateforme citoyenne France-Afrique a été crée en juin 2007 au sein du CRID, suite à l’organisation du "Sommet alternatif citoyen France-Afrique" de Bamako en novembre 2005 (en partenariat avec la CAD Mali) et à celle du "Sommet citoyen France-Afrique" de février 2007 à Paris.

Cette plate-forme associative a notamment pour but de promouvoir auprès des élus une politique de la France en Afrique responsable et transparente, dans le prolongement du travail d’interpellation sur les relations franco-africianes initié par la campagne « 2007, état d’urgence planétaire, votons pour une France solidaire ».

Les organisations participantes sont : CCFD, Secours Catholique, Oxfam France Agir Ici, Survie, Ipam, Peuples Solidaires, Mouvement de la Paix, Cimade, ATTAC, Réseau Foi et Justice Europe-Afrique

Ses axes de travail sont :

Suivi du plaidoyer mené auprès des décideurs français dans le cadre de la campagne 2007 et du sommet citoyen France-Afrique
Elargissement des actions de plaidoyer au cadre européen. Participation au sommet Europe Afrique de décembre 2007 au Portugal.
Veille sur l’actualité politique, économique et militaire des relations franco-africaines
Echanges réguliers d’information et actions communes avec les plates-formes associatives existantes (Dette & Développement, Paradis fiscaux et judiciaires, Publiez ce que vous payez !, groupes-pays, etc.)
Relais des mobilisations, campagnes menées par des organisations de la société civile africaines

S’informer

5 décembre 2018

Deux volontaires péruvienne et vietnamienne acceuillies à Grenoble par le CCFD-Terre Solidaire (portraits)

FDM n°305

Depuis longtemps la Délégation catholique pour la coopération (DCC) envoie des volontaires dans les pays du Sud pour des missions de un ou (...)

29 novembre 2018

Cameroun : Les restrictions de la liberté d’expression marquent un signal inquiétant du nouveau mandat du Président Biya (communiqué)

• Au moins six journalistes arbitrairement arrêtés dans le cadre de leur travail • Disparition forcée d’un défenseur des droits humains • (...)

13 novembre 2018

8 avenue Lénine : le combat d’une famille rom pour l’intégration (documentaire)

Mention spéciale au Budapest International Documentary Festival 2018 et sélectionné à DokLeipzig, au Human Film Festival de Berlin et à (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

1er février 2017

Bénin : « Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sin Do, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)