Publié le 05.07.2006 • Mis à jour le 26.08.2013

Agriculture

Il y a 50 ans, le CCFD-Terre Solidaire a été créé pour lutter contre la faim dans le monde. L’agriculture occupe donc une place particulière dans le travail que nous menons avec nos partenaires du Sud, et avec les pouvoirs publics français et européens. Pour assurer le droit universel à l’alimentation, des choix économiques et politiques doivent être faits.

Thèmes :

A une agriculture hyper mécanisée, basée sur des monocultures dévoreuses de ressources naturelles, et concentrée entre les mains de quelques-uns, nous préférons des agricultures familiales et vivrières, et respectueuses de l’environnement. Ces agricultures familiales concernent aujourd’hui 45% de la population mondiale, pourtant elles représentent les trois quarts des personnes souffrant de la faim dans le monde. Bien souvent méprisées par leurs gouvernements, écartées des politiques publiques, elles subissent de plus des règles de commerce mondial faites sur mesure pour un modèle d’agro bizness où la compétitivité est le maître-mot. Le CCFD-Terre Solidaire plaide à l’inverse pour des échanges mondiaux fondés sur la souveraineté alimentaire, c’est-à-dire le droit des peuples et des Etats à définir eux-mêmes leurs politiques agricoles, donc à pouvoir protéger leurs marchés et soutenir leurs producteurs.

En parallèle d’un soutien sur le terrain à nos partenaires en faveur des agricultures familiales, le CCFD-Terre Solidaire s’est plus particulièrement engagé ces dernières années dans un travail de plaidoyer au Nord autour de la Politique agricole commune, et des agrocarburants. Nous participons également au Groupe interministériel sur la sécurité alimentaire, créé en avril 2008 pour esquisser des réponses à la « crise alimentaire » suite aux émeutes de la faim dans une quarantaine de pays.

Pour le CCFD-Terre Solidaire, et d’autres organisations de développement, comme les réseaux d’organisations paysannes qui s’opposent à la généralisation des OGM, le point d’attention ne porte pas tant sur les risques sanitaires, que sur le modèle de production agricole associé aux OGM.

S’informer

30 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : poudre de perlimpinpin ! (Communiqué)

Ce mercredi 30 mai 2018 à partir de 15h, le tant attendu projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation est voté en première lecture à (...)

16 mai 2018

Projet de loi Agriculture et Alimentation : un texte sans grande ambition qui ne réglera pas les crises agricoles (Communiqué)

Depuis le début de l’année, plusieurs chantiers se sont ouverts dans la suite des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) : projet de loi, (...)

9 mai 2018

Négociations climat : service minimum sur les questions agricoles aux dépens de l’urgence climatique (Communiqué)

La session de négociations, débutée au sein de la Convention Climat des Nations Unies la semaine dernière, se termine sur un résultat peu (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

16 novembre 2017

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)