Un avenir sans faim

Publié le 30.04.2008 • Mis à jour le 13.08.2012

Conférence de la CNUCED
Ne pas sacrifier les subventions agricoles

Contrairement aux opinions exprimées lors de la réunion de la CNUCED à Accra, les subventions agricoles n’ont jamais été aussi pertinentes !

Lors de l’ouverture de la XIIe CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement), dimanche 20 avril, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon appelait « les nations les plus riches à repenser leurs programmes démodés de subventions agricoles », tandis que le Président du Brésil Lula da Silva accusait le protectionnisme des pays développés et « leurs subventions massives qui fonctionnent comme une drogue sur leurs propres producteurs ».

En tant qu’organisations engagées dans la lutte contre la faim et pour le développement agricole, le CCFD et le ROPPA (Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles - Afrique de l’Ouest), dénoncent les attaques à l’encontre des subventions aux producteurs et de la protection des marchés. Ils rappellent la nécessité de l’intervention publique pour atteindre l’objectif de souveraineté alimentaire dans un pays ou une région.

L’Union européenne a pu atteindre son autonomie alimentaire grâce à la Politique agricole commune construite autour d’un marché commun protégé et de subventions à la production. A l’inverse, les politiques publiques en Afrique ont négligé le soutien aux producteurs. Il est plus que jamais nécessaire de mettre en œuvre aujourd’hui une politique d’investissement et d’organisation de la production et des échanges agricoles.

Dans un contexte mondial où près de la moitié de la population tire sa subsistance des activités agricoles et où la plupart des 856 millions de personnes souffrant de la faim sont des agriculteurs, les aides financières à l’agriculture familiale et leur protection commerciale sont des mesures d’urgence ! Les « émeutes de la faim » mettent à jour une crise ancienne et durable. Il faut tirer les leçons des expériences passées pour élaborer les politiques d’aujourd’hui.

S’informer

9 mai 2017

Climat : premier test international pour Emmanuel Macron

Paris, mardi 9 mai 2017 - Alors que la France vient d’élire son nouveau président de la République, les négociations sur la mise en œuvre de (...)

18 avril 2017

Avis du Tribunal Monsanto : l’agrobusiness jugé responsable de violer des droits humains et l’environnement

Le 18 avril 2017, cinq juges de renommée mondiale ont rendu un avis consultatif, six mois après la tenue du premier tribunal citoyen (...)

18 novembre 2016

COP22 : les populations vulnérables attendront !

Après deux semaines de négociations, la COP22 se clôture ce 18 novembre 2016. Les discours des chefs d’Etat et autres personnalités se sont (...)

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

21 août 2017 Kuchub’al

Au Guatemala, les petits producteurs s’émancipent (témoignage)

La communauté La Florida au Guatemala produit du chocolat, du café et de nombreux produits agricoles. Après avoir conquis leurs terres, (...)

30 janvier 2017 Assesoar

Le rêve agronomique d’Ayrton au Brésil

Issu d’une famille de petits agriculteurs brésiliens dits "conventionnels", Ayrton Luis Rodrigues Freiré a choisi de se former à (...)