Publié le 06.10.2005 • Mis à jour le 23.07.2012

Journée mondiale de l’alimentation : avec le CCFD, des initiatives contre la faim

A l'occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), le CCFD lance plusieurs initiatives pour rappeler que la lutte contre la faim dans le monde est toujours un défi majeur. (6 octobre 2005)

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), le CCFD,
Comité catholique contre la faim et pour le développement, lance plusieurs
initiatives pour rappeler que la lutte contre la faim dans le monde est toujours
un défi majeur (25 000 personnes meurent de la faim chaque jour). Le CCFD invite
le public à agir dès maintenant : en effet la faim n’est pas une fatalité. Des
solutions existent.

En France, sensibiliser le public

  • des manifestations Terre Solidaire organisées samedi 15 octobre dans
    plusieurs villes de France pour alerter le public sur la réalité de la faim dans
    le monde et lui présenter des pistes d’actions concrètes.
  • une campagne
    d’affichage « Désolé, l’eau potable est trop chère pour toi » depuis septembre
    pour interpeller le public sur les difficultés d’accès à l’eau potable pour les
    plus démunis.
  • un sondage mesurant l’opinion des Français face au problème
    de la faim dans le monde, réalisé avec l’institut BVA, sera rendu public le 14
    octobre.

Au niveau international, agir aux côtés des petits
producteurs

  • le CCFD soutient les initiatives des petits producteurs du Sud afin de les
    aider à vivre de leur production agricole. Cette année il porte ses efforts sur
    l’accès aux ressources indispensables : terre, semences, eau, ressources
    halieutiques, crédit.
  • Il mène des campagnes de plaidoyer auprès des décideurs politiques et
    économiques. « Exportations de poulets : l’Europe plume l’Afrique ! » lancée il
    y un an, cette campagne a recueilli 55 000 signatures et permis d’engager une
    reprise de l’aviculture au Cameroun et l’ouverture des négociations auprès de la
    Commission européenne.
  • Pour des politiques agricoles plus justes : avec les associations du Sud
    qui sont ses partenaires, le CCFD se mobilise lors des réunions internationales
    en particulier la Conférence ministérielle de l’OMC (Hong Kong, décembre 2005)
    pour faire des propositions en matière de politiques agricoles internationales
    plus justes et plus équitables.

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

18 juin 2018

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte politique

En Amérique latine, se développe une approche politique de l’agroécologie. Au-delà de la seule question de l’agriculture, elle prend en (...)

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

23 mars 2018

Cinq reportages de La Croix au Paraguay pour découvrir l’action du CCFD-Terre Solidaire

Cinq portraits ont été réalisés par le quotidien La Croix au Paraguay avec des associations partenaires du CCFD-Terre solidaire. Une série (...)

1er décembre 2017

Burundi : Les femmes au coeur de la transition écologique et sociale

301 - Septembre-Octobre

Porté par le CCFD-Terre Solidaire dans six pays africains, le programme PAIES au Burundi a notablement contribué à inclure les femmes au (...)