Publié le 12.12.2005 • Mis à jour le 10.08.2012

Les Français attendent de l’OMC un effort accru de solidarité

72 % des Français estiment que l'OMC ne prend pas suffisamment en compte les pays en développement, selon un sondage CCFD-Libération-Europe 1/CCFD (12 décembre 2005).

12 décembre 2005
Une grande majorité de Français pense que l’OMC ne prend pas assez en compte les intérêts des pays en développement. C’est l’opinion de 72% d’entre eux, contre seulement 7% qui jugent que l’organisation internationale accorde trop d’importance aux intérêts des pays en développement et 17% qui jugent qu’elle s’en occupe « comme il faut ».

Les Français considèrent en majorité que la mondialisation telle qu’elle se manifeste aujourd’hui est plutôt une source de crainte (52%). S’ils estiment qu’en tant que consommateurs ils sont plutôt bénéficiaires (54%), ils en craignent les conséquences pour les salariés (57%) et les agriculteurs (60%).

Les Français sont majoritairement favorables au maintien des barrières douanières pour protéger l’agriculture dans les pays du nord comme du sud. Ils sont 58% à penser que TOUS les pays devraient pouvoir maintenir des barrières douanières pour protéger leur agriculture. C’est la reconnaissance que l’agriculture joue un rôle particulier dans la vie des sociétés et que la sécurité alimentaire des peuples passe par la souveraineté alimentaire et non par la libéralisation des échanges en ce qui concerne l’agriculture.

L’agriculture devrait donc faire l’objet d’un traitement particulier à l’OMC, c’est-à-dire différencié selon les besoins et réalités des pays.


Sondage réalisé par l’Institut BVA pour le CCFD – Libération et Europe 1, par téléphone du 2 au 3 décembre 2005 auprès d’un échantillon de 950 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillonnage par la méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les résultats du sondage.

Le commentaire du sondage à lire dans Libération

Tous nos documents concernant le commerce mondial

S’informer

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

31 de mayo de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

3 juin 2015

La NASAN en Afrique, une menace pour la sécurité alimentaire

Au moment où les pays du G7 se réunissent, des organisations de la société civile du monde entier alertent sur le contenu de la Nouvelle (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)