Publié le 16.10.2012 • Mis à jour le 27.03.2013

La Journée mondiale de l’Alimentation (JMA)

870 millions d’êtres humains souffrent encore aujourd’hui de la faim et de malnutrition, dont 850 millions dans les pays en développement. La faim est également présente dans les pays riches, notamment en Europe où la crise s’aggrave.

Le CCFD-Terre Solidaire réaffirme que c’est en aidant les petits agriculteurs à se structurer, en leur permettant de développer une agriculture durable et de défendre leurs propres filières, et en posant un cadre politique cohérent aux niveaux national et mondial, qu’il est possible d’éradiquer la faim.

Pour agir efficacement, le CCFD-Terre Solidaire met en œuvre plusieurs leviers complémentaires :

- Il apporte un soutien financier à de nombreuses organisations paysannes qui sont ses partenaires dans les pays du Sud, tels la Via Campesina, AS-PTA au Brésil, SPP en Afrique du Sud... Elles travaillent au quotidien aux côtés des paysans pour qu’ils puissent produire durablement et ainsi nourrir leurs communautés et les populations urbaines.

- Il soutient également leurs combats contre les nouveaux fléaux qui menacent aujourd’hui la sécurité alimentaire des populations et la souveraineté alimentaire des Etats : les accaparements de terres par des investisseurs publics ou privés qui privent les paysanneries des pays pauvres de millions d’hectares de terres arables ; la production agricole à destination d’agrocarburants qui se substitue à des cultures alimentaires ; la spéculation sur des marchés des matières premières dérégulés qui tire à la hausse les prix des denrées alimentaires pour le bénéfice d’une minorité.

- Avec ses organisations partenaires du Sud, le CCFD-Terre Solidaire mène une action de plaidoyer et porte des propositions auprès du gouvernement français, de l’Union européenne et des institutions internationales pour promouvoir d’autres modèles agricoles, l’encadrement des investissements et de la spéculation et une véritable gouvernance alimentaire mondiale, afin de garantir le droit à l’alimentation des populations. Des propositions qui sont tout aussi pertinentes pour lutter contre la faim et la pauvreté dans les pays du Nord comme du Sud. Une délégation sera ainsi présente au prochain Conseil de la sécurité alimentaire à Rome.

S’informer

11 septembre 2018

Hausse de la faim et de l’insécurité alimentaire dans le monde : il est temps de s’attaquer aux causes (communiqué)

Le constat du rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, publié le 11 septembre 2018 par cinq agences (...)

18 juin 2018

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte politique

En Amérique latine, se développe une approche politique de l’agroécologie. Au-delà de la seule question de l’agriculture, elle prend en (...)

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)