Publié le 26.08.2013 • Mis à jour le 26.08.2013

A l’occasion de la journée internationale des personnes disparues

Une soirée organisée autour d’une conférence-débat sur cette violation majeure des droits de l’Homme, suivie le lendemain d’une rencontre.

Journée internationale des personnes disparues Jeudi 29 août 2013 18:30-22:30 Dans les locaux d’Amnesty International

72, boulevard de la Villette
75019 Paris

Journée internationale des personnes disparues Vendredi 30 août 2013 15:00-20:00 place de Ménilmontant

Paris 20ème

Le jeudi 29 août 2013 à 18h30 dans les locaux d’Amnesty International 72, boulevard de la Villette - 75019 Paris

La Fédération euro-méditerranéenne contre les disparitions forcées (FEMED), partenaire du CCFD-Terre Solidaire avec le soutien d’Amnesty International, organise une conférence-débat portant sur cette violation majeure des droits de l’Homme.

En 2013, la pratique de la disparition forcée reste endémique, omniprésente et multiforme. Régimes répressifs ou démocraties, nul n’est exempt de critiques en la matière.

Programme
- Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty international France, ouverture
- Rachid El Manouzi, Secrétaire général de la FEMED, témoignage d’un représentant de famille de disparu
- Olivier de Frouville, Président-Rapporteur du GTDFI, L’Etat des lieux des travaux du Groupe de travail des Nations unies sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI)
- Mouloud Boumghar, Professeur de droit public, Université de Picardie Jules Verne, Aspects juridiques de la disparition forcée
- Aurélie de Gorostarzu, Responsable du Service du Rétablissement des liens familiaux à la Croix-Rouge française, Le traitement de cas individuels de disparus : l’exemple de la Croix-Rouge Française
- Nassera Dutour, Présidente de la FEMED, Disparitions forcées et mobilisation des acteurs de la société civile

Merci de confirmer votre participation auprès de la FEMED : 01 42 05 06 22 / secretariat.femed@disparitions-euromed.org 112 rue de Charenton – 75012 Paris

Vendredi 30 août 2013 à partir de 15 heures, place Ménilmontant à Paris dans le 20ème

Une rencontre organisée par la FEMED et le Collectif des familles de Disparu(e)s en Algérie (CFDA), partenaires du CCFD-Terre Solidaire.

Face à des victimes "invisibles", une mobilisation impérative. En 2013, la pratique de la disparition forcée reste endémique, omniprésente et multiforme. Régimes répressifs ou démocraties, peu de pays sont exempts de critiques en la matière.

Sous des chapiteaux, nous vous accueillerons autour de thés à la menthe et pâtisseries orientales, avec au programme :

Interventions
- Rachid El Manouzi, Secrétaire général de la FEMED, Témoignage d’un proche de disparu
- Hélène Legeay, Responsable des programmes Maghreb/Moyen-Orient,ACAT— France,Torture et disparitions forcées
- Aurélie de Gorostarzu, Responsable du Service du Rétablissement des liens familiaux à la Croix-Rouge française, Le traitement de cas individuels de disparus : l’exemple de la Croix-Rouge Française

Projection de documentaires sur la question des disparitions forcées

Expo photo

Recueil de signatures pour la création d’une place des Disparus à Paris

Merci de confirmer votre présence 01 42 05 06 22 ou par mail : secretariat.femed@disparitions-euromed.org

S’informer

19 October 2018

Brésil, une démocratie en péril

15 ans seulement après l’espoir suscité par l’élection de Lula, le Brésil est sur le point d’élire Jair Bolsonaro à la tête du pays. Un (...)

15 octobre 2018

Les pistes inexplorées pour ne pas dépasser les 1,5°C (Rapport)

Le rapport du GIEC paru la semaine dernière nous confirme qu’il est possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et respecter (...)

11 October 2018

UN Treaty on transnational corporations and human rights: the moment of truth for France?

On 26 June 2014, the United Nations Human Rights Council established an intergovernmental working group to draw up ‘an international (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)