Publié le 09.06.2016 • Mis à jour le 30.08.2016

Conférence : quel avenir pour le Tchad après l’élection présidentielle ?

Au pouvoir depuis 1990, Idriss Déby a proclamé sa victoire à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle le 10 avril 2016, dans un climat de forte tension après des mobilisations citoyennes importantes à l’initiative de plusieurs collectifs de la société civile. Pour mieux comprendre les enjeux, la fondation Gabriel Péri organise une conférence sur l’avenir du pays le 14 juin 2016, avec la participation de Bruno Angsthelm, chargé de mission au CCFD-Terre Solidaire.

Rencontre : quel avenir pour le Tchad après l’élection présidentielle ? Mardi 14 juin 2016 19:00-21:00

Espace Oscar Niemeyer
2 place Colonel Fabien (entrée 6 av. Mathurin Moreau)
75019 Paris

Cette réélection controversée est contestée par les candidats de l’opposition qui se sont réunis pour dénoncer un « hold up électoral ». Des dizaines de militaires ont disparu ; des arrestations, des intimidations des militants de la société civile et de l’opposition, et des détentions illégales ont eu lieu et se poursuivent.

Le pays apparaît fragmenté, plongé dans une crise politique où les dissensions au sein de l’armée et la probabilité d’une reprise des armes par les mouvements politico-militaires deviennent de plus en plus forte, alors que la situation régionale reste incertaine, en Libye d’abord, mais aussi en République centrafricaine, au Soudan ou au Niger.

En présence de :

- Marielle Debos, chercheure, auteure du livre "Le métier des armes au Tchad", éd. Karthala (2013),

- Makaila Nguebla, journaliste et blogueur

- Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique au CCFD-Terre solidaire.

Entrée libre sur inscription

S’informer

6 August 2018

Vidéo : Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

24 juillet 2018

Au Niger : Soulagement après la libération de 6 acteurs de la société civile

Le CCFD-Terre Solidaire est heureux et soulagé d’apprendre la libération de 6 acteurs de la société civile nigérienne emprisonnés depuis (...)

20 juillet 2018

Niger : Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort doivent être libérés (communiqué)

Alors que le verdict du procès des défenseurs des droits humains au Niger est attendu pour mardi 24 juillet, il est plus que temps pour (...)

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)